• Ahaggar

    Hoggar est une transcription française du terme arabe جبال هقار (djebel Haqar) qui vient lui-même du touareg Ahaggar dont le pluriel Ihaggaren désigne la classe noble chez les Touareg du Hoggar.
    Le Hoggar constitue aussi les terres ancestrales du groupe Touareg Kel Ahaggar.

     

    1 - Le Massif de l'Assekrem est situé dans le Hoggar à 80 km de Tamanrasset à vol d'oiseau. On y accède par une piste accidentée parsemée de cône rocheux,
    à travers l’impressionnant massif volcanique et mystérieux de l’Atakor. A l'époque, la piste était très difficile, il semblerait qu'aujourd'hui, elle soit mieux entretenue.

     

    2 - Un endroit magique où j'ai versé une larme devant ce paysage grandiose, l'émotion étant trop forte !

    Ce plateau érodé de 250 kilomètres de diamètre est composé de coulées de lave, l'Atakor du Hoggar, sur lequel se dressent des volcans dont l'altitude avoisine les 3 000 mètres.
    Le point culminant du massif, le Tahat avec 2 918 mètres d'altitude, est aussi la plus haute montagne du pays.  Le relief escarpé est composé de pitons, de falaises de basalte et de porphyre.

    Le trait blanc que l'on voit en contre-bas est une piste.

     



    3 - Le rendu des diapos n'est pas terrible et les couleurs changent selon le moment de la journée et selon la pellicule.

     

    4 - Charles de Foucault (biographie ici) s'installe en 1904 à Tamanrasset pour évangéliser. Entre 1904 et 1905, il commence ses tournées « d'apprivoisement ».
    Accompagnant des colonnes de militaires qui nomadisent à travers le désert, il prend contact avec les populations du sud ou du Sahara central.
    Son périple le mène de Béni-Abbès à Adrar, In Salah, Aoulef, el Goléa, et Ghardaïa. Durant les marches il apprend le tamahaq (idiome des Touaregs) et entreprend une traduction de l'Évangile en cette langue.

    Il fait construire l’ermitage de l’Assekrem en juillet 1910 pour être loin du tumulte mais proche des hommes, accessible à tous et seul avec Dieu.
    De juillet à décembre 1911, pour suivre les Touaregs qui y ont mené leurs troupeaux en raison de la sécheresse persistante ailleurs, il séjourne à l’Assekrem, plateau au cœur du Hoggar.

    Il y rédige son testament :
    « Je désire être enterré au lieu même où je mourrai et y reposer jusqu'à la résurrection. J'interdis qu'on transporte mon corps, qu'on l'enlève du lieu où le bon Dieu m'aura fait achever mon pèlerinage. »

    Celui qui voulait mourir martyr est assassiné d'un coup de feu le 1er décembre 1916 par des rebelles et pillards senousistes à la porte de son ermitage.


    (En bas à gauche, on peut voir le style de l'ermitage)



    5 - D'après les photos que je vois aujourd'hui, le lieu a beaucoup changé. Ces petites maisons servaient à l'époque de lieu de repos pour des moines ou autres.



    6 - En hiver les températures tombent jusqu'à - 8° la nuit. Des personnes ont eu la grosse surprise de retrouver leur voiture avec un moteur cassé car ils n'avaient pas mis d'antigel.
    D'où le bonnet et un gros pull. La pluie, tombée quelques jours avant, a transformé le hoggar en prairie, on peut remarquer la couleur verte et quelques herbes au milieu des pierres.



    (diapos scannérisées, la qualité est un peu décevante, si seulement le numérique avait existé à cette époque !)
    J'avais mis quelques unes de ces photos sur l'autre blog mais les voir en grand est nettement plus agréable.

     

    « SinueuxSe pomponner ! »

  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Octobre 2015 à 22:09

    Bon soir Katia,
    Je comprends vraiment tes émotions devant de tels paysages.
    C'est magnifique, grandiose.
    Merci à toi pour toutes ces explications. Et on ne s'attend pas à de telles températures.
    Pour des diapos scann. je trouve que c'est tout de même de très bonne qualité.
    Merci pour cet instant hyper dépaysant.
    Bisous et bonne soirée

      • Mardi 13 Octobre 2015 à 22:34

        Merci Pascale, quand je vois les diapos sur un écran projecteur, la qualité n'a rien à voir, dommage !
        Bonne soirée à toi aussi

    2
    Mardi 13 Octobre 2015 à 22:42

    Je ne trouve pas d'autres mots que grandiose, magique. J'imagine que lorsqu'on se trouve dans un tel endroit, tout le reste n'existe plus, on est dans une autre dimension, d'ordre spirituel (ce qui ne veut pas obligatoirement dire
    religieux). On n'en revient certainement pas tel qu'on était parti.
    J'aime beaucoup la petite bâtisse en pierres qui se fond complètement dans le paysage. Ici l'homme ne tente pas de s'imposer à la nature, mais s'y conforme humblement. Toute une philosophie de vie qui montre la sagesse de ces
    peuples.
    Magnifiques photos Katia, ces paysages semblent irréels tant ils sont beaux.

     

    3
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 05:21
    CathyRose

    Oui ces paysages sont grandioses et on doit se sentir tout petit face à cette immensité ! 
    Pour des diapos scannérisées je trouve que la qualité est bonne, elles rendent bien en tous cas la majesté des lieux !
    Oui beaucoup de gens ne savent pas qu'il peut y faire très froid la nuit ...
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    4
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 10:24

    Superbe paysage minéral où la vie ne doit pas être très facile tous les jours. Je comprends ton émotion devant ces montagnes.

      • Mercredi 14 Octobre 2015 à 20:57

        D'autant qu'il faut plusieurs jours pour arriver tout là-haut. Pour le ravitaillement, il vaut mieux faire des réserves.

    5
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 12:16

    Bonjour Katia,

    Almanito a exprimé exactement ce que je ressens. Je rajouterai que la première photo en noir et blanc est juste sublime et rajoute de la profondeur et autre chose d'indéfinissable à l'endroit.

    Je t'embrasse.

      • Mercredi 14 Octobre 2015 à 21:02

        Merci Caro, heureuse de ton retour ;)

    6
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 15:07

    Bonjour

    Voilà la preuve que la lune est habitée :-O

    Une superbe série presque surnaturelle

    7
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 18:09

    un beau reportage avec des photos magnifiques,on se croirait sur une autre planète

    bonne soiree katia

    8
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 18:26

    bonjour,

    un superbe endroit attirant, mais peut on encore espéré y aller en toute securité ?

    belles photos..

    à bientôt, bonne soirée

     

      • Mercredi 14 Octobre 2015 à 20:55

        Il y a en tout cas des tours opérateurs qui organisent des circuits. Y aller par ses propres moyens est peut-être plus risqué, je ne sais pas, je ne me suis pas trop penchée sur la question.

    9
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 20:23

    Vraiment un très beau (et intéressant) reportage.

    Et même si tu sembles un peu déçue par tes diapos scannérisées, il y a largement de quoi réjouir les amateurs de grands espaces.

    Coup de ♥ pour la 1ère qui est juste extra dans ce beau N&B. On se croirait sur une autre planète !

    J'ai pas de mal à comprendre que l'on puisse être sous le charme.

    Et merci pour l'histoire de Charles de Foucault dont j'avais déjà entendu parler mais dont je ne connaissais pas l’histoire.

     

      • Mercredi 14 Octobre 2015 à 21:11

        Heureuse qu'il te plaise.
        C'est facile d'être sous le charme lorsque l'on voit des paysages époustouflants, tu le sais aussi bien que moi, les photos de tes périples confirment l'immense beauté de certaines régions du globe smile

    10
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 20:59

    Ce sont des paysages grandioses. Lorsque l'on sait que scanner des diapos ne rend pas souvent hommage aux photos, je dis chapeau

      • Mercredi 14 Octobre 2015 à 21:14

        Merci. Le problème c'est que quand je vois les photos sur internet, je me dis que les miennes ne sont vraiment pas terribles.

    11
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 21:36

    Voilà deux fois que je passe voir ces photos - je reste bloqué sur la seconde ( en plus du voyage, t'es grimpé la haut ! euh déjà haut !!!  En voiture , à pieds , avec un âne ? )

    J'espere que le coté touristique n'a pas trop cassé le paysage et les traditions !! Une sacré expédition pour l 'époque !! A refaire de nos jours avec le numérique ;-)

    Bonne soirée Biz

     

      • Mercredi 14 Octobre 2015 à 22:15

        Comment ça tu bloques wink2  je suis arrivée en voiture après plusieurs jours de pistes, ensuite, tu te gares et tu pars où tu veux à pieds comme tu peux le voir sur la dernière photo. Je n'ai pas fait d'escalade, c'est assez facile d'accès.
        A cette époque et selon le moment de l'année, il y a peu de touristes. Seuls des voyageurs comme nous y montaient et ce n'était pas envahi car la piste était très dure. A refaire aujourd'hui ? j'aurai du mal à y aller avec des guides, seuls ? peut-être un jour, qui sait ?

      • Jeudi 15 Octobre 2015 à 13:55

        Non non je ne bloque pas - simplement étonné !!! par la beauté et aussi le questionnement que je t 'ai laissé

        Merci pour ta réponse  - Compte tenue de l'actualité , il est préférable d 'être accompagné et encore !!!

        Bonne fin de journée

    12
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 22:21

    J'ai eu les mêmes sentiments d'émotion devant les cirques de la Réunion. Et puis 30 le jour, -5 la nuit.... on est presque dans le même cas de figure. 

    Ces paysages sont magnifiques.

    Merci ! 

    13
    Mercredi 5 Avril à 08:30
    Francis

    Paysages grandioses. Les cheminées basaltiques semblent très rapprochées, plus que dans notre Auvergne verdoyante, et l'érrosion a fait un travail de sape considérable (climat oblige probablement ?).
    Je resterai toujours très "circonspect" à l'égard de l'oeuvre des évangélisateurs, missionnaires, colonisateurs, et autres porteurs de bonne parole, fussent-ils même de "discrets aventuriers" ou bien d'éminents géographes-linguistes. En écrivant prudemment ces quelques mots, se superposent à tes images quelques flash visuels et sonores de "Des hommes et des dieux"...

    Merci pour le lien et bonne journée 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :