• Balise 21

    Missions Berliet-Ténéré.

    Ces expéditions ont permis de démontrer la capacité des camions Berliet à traverser de très longues étendues de désert et de nature sauvage.

    Une première expédition s'est déroulée de Novembre 1959 à janvier 1960, en direction du sud du Sahara.

    L'hiver suivant, du 29 octobre au 9 décembre 1960, une seconde expédition sous la direction de Maurice Berliet emprunte une route plus orientale à travers le Tibesti.

    En plus des pilotes et des mécaniciens, les expéditions comprenaient des scientifiques qui étudiaient la biologie, la géologie, l'archéologie et l'ethnographie locales.
    Ils ont découvert des preuves d'un établissement humain précoce vers 3200 av. J.-C., dans des régions maintenant désertiques.
    Ceux-ci comprenaient des outils et de la poterie. Les expéditions ont également laissé des balises dans le désert, qui sont encore visibles aujourd'hui.

    Frison Roche faisait partie de l'expédition.

    Pour en savoir plus : CLIC et ICI

     

    Sahara

     

    Le Ténéré est l'une des régions les plus inhospitalières du Sahara. Surnommé aussi le « désert des déserts », c'est une région hyper-aride de plaines sableuses.

    C'est un endroit plat et dangereux. Le sable est profond et poudreux. Quand le vent souffle, les traces s'effacent. On peut s'ensabler et se perdre facilement.
    Arrivés à cette balise, nous avons fait demi-tour, nos compagnons de route n'étaient pas très chaud pour continuer. C'était leur premier voyage.
    Nous n'avons pas insisté, notre Land Rover n'étant pas en très bon état.

    Peut-être vous souvenez-vous de la 40e édition du Paris-Dakar, des concurrents se perdent dans le Ténéré : CLIC

     

    « L'apparitionLes belles bacchantes »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Juin à 07:42

    C'était encore l'époque des grandes aventures! Aventures industrielles et humaines, alors ce que l'on fait aujourd'hui est purement publicitaire.
    Et de votre part aussi, même si c'était plus tard,  c'en était une;)
    Je ne connaissais pas la mission Berliet, mais j'ai entendu parler toute mon enfance de la crosière noire et de la croisière jaune d'André Citroën, quelques 40 ans plus tôt. Pour mes parents il était un véritable héros et à l'époque on pensait que ces expéditions nous ouvraient sur le monde et sur le rapprochement des peuples... J'ai même connu le seul français présent à l'arrivée qui avait accueilli la croisière, je crois sans en être sûre que c'était à Lahore.
    De beaux souvenirs pour toi, tu fais un peu partie de la légende du coup, surtout dans des conditions assez précaires (rhooo partir avec une Land "pas en très bon état" wink2...Pfff, il faut le faire!)

      • Lundi 11 Juin à 21:13

        Merci Alma, pour ce témoignage. André Citroën était un avant-gardiste.
        Le land nous a toujours emmenés où nous voulions, mais il n'était pas jeune ;)

    2
    Dimanche 10 Juin à 08:36

    Coucou Katia,
    Une époque ou nous avions encore beaucoup à découvrir, et surtout ou nous avions encore à découvrir l'impact de cette erre industrielle que nous avons créée. Nous avions encore beaucoup d'ignorance, mais à présent, nous ne pouvons dire que nous ne savons pas.
    Ce doit être extraordinaire de découvrir les traces de nos ancêtres, et surtout de découvrir des outils et des poteries qui remontent à cette période. Je suis toujours fascinée d'envisager tous ceux qui ont posé leur pas avant les miens en certains lieux, d'envisager que peut-être, comme moi, il y à des milliers d'années, eux aussi se sont assis là et ont admiré le paysage, les oiseaux...
    Avoir pris cette photo, dans ce lieu si inhospitalier, c'est fantastique, à une autre échelle, un peu comme aller poser ses pas devant le drapeau planté sur la Lune par Armstrong ;-)
    Merci pour ce partage Katia.
    Bises et bonne journée

      • Lundi 11 Juin à 21:17

        Merci Pascale.
        J'ai découvert des poteries, hache polie et bien d'autres vestiges anciens dans le désert. On est seul avec soi-même là-bas et évidemment, on ne peut que penser à l'époque où la végétation était luxuriante.

    3
    alezandro
    Dimanche 10 Juin à 11:56

    C'était une époque d'aventures, de courage mais aussi et surtout de respect! La photo est superbe!

      • Lundi 11 Juin à 21:20

        De découvertes aussi, peu de personnes allaient si loin à l'époque.

    4
    Gi
    Dimanche 10 Juin à 11:58

    Ténéré et téméraire… deux noms qui ont une même sonorité… tes articles sont très intéressants.

    5
    Dimanche 10 Juin à 13:51

    Bonjour

    Une époque d'aventure! Cela devait être dur quand même!

    Bisous

      • Lundi 11 Juin à 21:22

        Je n'ai jamais trouvé ça dur, juste inquiétant parfois, mais la découverte était plus forte que tout.

    6
    Dimanche 10 Juin à 15:46

    J'ai bien fait de passer chez toi car je n'avais jamais entendu parler de cette mission Berliet. 

    Et le Paris Dakar n'a jamais vraiment été ma tasse de thé. Je ne m'en souvenais donc pas davantage.

     

      • Lundi 11 Juin à 21:28

        Je déteste ces courses où le seul intérêt est de salir ces lieux vierges.
        L'année suivante quand nous y sommes retournés, nous avons vu les carcasses de voitures abandonnées des pilotes du Paris-Dakar qui s'étaient perdus.
        En 37 éditions, ils ont tué 73 personnes. C'est une véritable honte !
        D'ailleurs, je n'aime aucune course, quelles qu'elles soient.

      • Lundi 11 Juin à 23:33

        Et si ce Dakar n'a jamais été ma tasse de thé c'est pour toutes les raisons que tu évoques.

    7
    Dimanche 10 Juin à 19:15
    CathyRose

    C'est la première fois que j'entends parler de ça, je ne connaissais que la croisière jaune.
    A l'époque c'était l'aventure pour l'aventure, et pas pour faire parler de soi à la télé ou sur les réseaux sociaux.
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

    8
    Dimanche 10 Juin à 20:16

    Coucou Katia,

    Une question avant tout, où dormez vous et où mangez vous lorsque vous vous embarquiez là-dedans ??? Une nuit comme nous avons fait au Kenya ça va mais j'ai pas l'impression qu'on trouve facilement quelqu'un là-bas ! 

    C'est une belle preuve de leur passage et de beaux moments de l'histoire de l'humanité qu'ils ont étudié. 

    Bisous et bonne soirée.

      • Lundi 11 Juin à 21:49

        Je t'ai envoyé les liens des précédentes publications où j'explique à peu près tout.
        Pour faire vite, dans tous nos voyages d'Afrique, nous n'avons jamais dormi dans un hôtel. Toujours à la belle étoile en dehors des villages.
        Au Togo, nous avons loué une paillote à un habitant une quinzaine de jours, le temps de trouver un Land-Rover pour remonter.

        Nous allions au marché et faisions le plein de provisions. Pour notre chienne, on prenait avant de partir des croquettes et des pâtes et on achetait de la viande.
        Au Burkina Faso, Mali, Togo, on allait parfois déjeuner et diner avec les Africains sur de grandes tables en plein air ou bien nous étions invités à partager leur repas. Nous possédions aussi un petit réchaud au gaz quand nous ne pouvions pas faire autrement.
        Dans le désert, nous ramassions du bois pour préparer un feu et l'on mangeait seuls au milieu de l'immensité ;)

      • Nath
        Lundi 11 Juin à 21:58
        Coucou.
        Je vais regarder ça. Manger là où il n'y a personne j'aime ça et j'en garde de bons souvenirs.
        Bisous
    9
    Lundi 11 Juin à 02:27

    il y a des gens extraordinaires qui font des choses extraordinaire . c'est super les dépassement de sois

    muchos besos

    tilk

      • Lundi 11 Juin à 21:50

        Il faut parfois se surpasser ;)
        Merci Tilk.

    10
    Lundi 11 Juin à 08:25

    C'était une très belle aventure...As tu encore des envies d'aventures comme celle ci ?

      • Lundi 11 Juin à 21:58

        J'ai toujours envie d'aventure, peut-être pas exactement comme je l'ai fait lors de ces voyages parce que j'ai aussi vécu des galères, mais partir librement sans aucune date de retour ni obligation.

    11
    Lundi 11 Juin à 10:41

    une découverte pour moi Katia

    bon début de semaine

      • Lundi 11 Juin à 22:03

        C'est normal Willy, je pense qu'il faut s'être intéressé au désert pour connaitre ces missions.

    12
    Lundi 11 Juin à 13:02
    Cathy

    J'avoue que je comprends tes compagnons, le désert me fait peur; m'ensabler, me perdre, mourir de soif : une vraie angoisse! C'est pourquoi je n'ai jamais voulu aller dans le Kalahari quand nous habitions en Afrique du Sud, parce qu'en plus, là bas, tu rajoutes les animaux dangereux!

      • Lundi 11 Juin à 22:07

        En Afrique aussi, il y a des animaux dangereux. Sans compter, les scorpions, serpents, crocodiles, etc... que nous avons rarement rencontrés.
        Les voyages dans le désert se préparaient 6 mois à l'avance pour éviter d'y rester.
        Quel dommage de ne pas être allée dans le Kalahari ;)

    13
    Nath
    Lundi 11 Juin à 21:59
    Coucou.
    Je vais regarder ça. Manger là où il n'y a personne j'aime ça et j'en garde de bons souvenirs.
    Bisous

    Je suis retournée voir tes liens, il y avait de sacrés camions.
      • Lundi 11 Juin à 22:09

        C’était de sacrées expéditions à l'époque. Tu imagines, ils ne connaissaient rien du désert et ils allaient le traverser wink2

    14
    Mardi 12 Juin à 12:52

    Eh Eh pour un peu je les aurais croisé mais je suis venu par là (sous l'uniforme) en 1961 / 1962. C'était encore l'époque où voyager loin relevait de l'Aventure, aujourd'hui tout est aseptisé, hélas !

    15
    Mardi 12 Juin à 17:36

    Bonsoir Katia, 
    C'est vraiment le témoignage d'une autre époque où beaucoup de choses et de lieux étaient à découvrir !
    58 ans aprés, ça fait peur, tout va trop vite, l'homme ne contrôle plus rien, l'argent pourrit notre planète....Tout n'est que profit et " gloriolle "
    J'aurais aimé croiser et photographier ce panneau, beau souvenir d'une autre façon d'appréhender les situations.
    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :