• Dans le creux des dunes

    Erg Admer

     Lors d'un voyage, nous avons rencontré des géologues au milieu du Sahara. Ils faisaient des relevés et du carottage des sols depuis plusieurs semaines.
    Après quelques heures de discussion,, ils nous ont conviés à diner. Au menu, de la viande de gazelle !
    Quand on reste plusieurs semaines isolé et qu'il n'y a aucun réfrigérateur pour conserver les denrées alimentaires, il faut chasser pour trouver de la viande.
    Et que trouve t-on en plein désert ? des gazelles, des serpents, des scorpions, encore faut-il réussir à les attraper. L'hiver, on rencontre
    très peu de scorpions et de serpents. Les vipères ont un venin peu puissant. Il nous est arrivé d'approcher des nomades qui avaient subi des morsures,
    ils survivaient très bien. Nous désinfections la plaie et mettions de la pommade antibiotique, ce qui suffisait amplement.

    Il faut savoir que la vipère économise son venin pour la chasse. Même si elle mord, cela ne veut pas dire qu'elle injecte son venin.
    On appelle cela des morsures sèches.

    "Quelle est votre destination ?", nous demanda l'un d'eux.
    Djanet

    "ça tombe bien, nous devons y aller demain, si cela vous dit, vous pouvez nous accompagner, nous passerons par un raccourci
    à travers l'erg d'Admer, il y a un passage très peu connu" (à l'époque).

     

     

    Malheureusement, durant ce premier voyage d'une durée de 5 mois, nous n'avions aucun appareil photo pour immortaliser ces moments.
    Mais l'année suivante, nous y sommes retournés. Pendant le trajet, nous avons rencontré des Espagnols et avons décidé
    de faire un bout de chemin ensemble. Notre projet, aller dans le Ténéré en passant par Djanet. Et bien sûr, reprendre le passage dans l'erg d'Admer.

    Pas facile,.. alors que nous étions arrivés en haut des dunes, le land-rover des Espagnols peinait à monter. Il ne fallait surtout pas qu'il s'ensable.

     

    Il devra redescendre et trouver le meilleur chemin plusieurs fois pour enfin arriver au sommet.
    L'année suivante, nous y sommes retournés, cette fois, en 404, c'était beaucoup plus facile qu'avec le Land. Le secret ? dégonfler les pneus.
    Le land-rover est lourd et malgré le crabotage de la boite à vitesse, il passe beaucoup moins bien dans le sable.

    Se retrouver au coeur d'un erg, au milieu de ces dunes est incroyable,.. le coeur bat la chamade.
    Cela paraissait simple mais pourtant, je me posais beaucoup de questions. Et si on ne trouvait pas la sortie ? Si on s'ensablait, si on cassait quelque chose.
    Mais, très vite, l'euphorie reprenait.

     

     diapos scannérisées.
    Malheureusement, je ne sais pour quelle raison, les 3/4 des photos scannées ne sont pas exploitables.
    Seules celles-ci sont à peu près correctes après retouche.

    « En solitaireÔ rage »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Mars 2016 à 22:50

    Des images époustouflantes de beauté. Malgré toutes les questions qu'on doit inévitablement se poser au milieu de cette immensité, on doit ressentir une grande sérénité. J'adore tes récits de voyages, on apprend beaucoup de choses.  Je ne savais pas pour les vipères par exemple et n'avais jamais entendu parler de morsures sèches. Tes images sont impressionnantes, surtout celles où l'on voit le minuscule Land, un peu perdu dans tout ce sable :) J'espère que vous avez finalement trouvé le chemin du Ténéré sans trop de difficultés...

      • Jeudi 10 Mars 2016 à 00:00

        Nous l'avons trouvé oui smile
        Lorsque nous étions sur les pistes, la tension était palpable. Il fallait toujours surveiller pour ne pas dévier de notre "route". Refaire sans cesse le point avec les compas et les cartes pour ne pas se perdre. C'est grand, très grand et comme je l'ai déjà dit, il arrivait des moments où l'on ne voyait personne durant des jours.
        Mais dès que l'on se posait pour le repas ou pour la nuit, la pression retombait et c'était le bonheur.
        Et finalement, on se disait que nous étions allés loin, très loin et tout seul. Souvent nous pensions que nous étions fous et que l'on ne se rendait pas compte du danger. Mais si, nous le savions et c'est pourquoi nous étions très prudents  :)

        Merci alma, je sais que tu apprécies mes récits.
        Dommage que je n'ai aucune photos de l'Afrique et du Sahel, j'en aurai beaucoup à raconter  ;)

    2
    Mercredi 9 Mars 2016 à 23:05
    Lannic

    Une superbe triplette que tu nous proposes là avec pour ma part un coup de ♥ pour la seconde qui pourrait nous laisser croire que nous sommes sur une autre planète............s'il n'y avait ce véhicule. 

    Et je comprends aisément que l'on puisse se poser quelques questions terre à terre ou existentielles lorsque l'on se retrouve perdu dans cet environnement qui n'est pas vraiment des plus accueillants au premier abord.

    Merci aussi pour le récit très intéressant qui accompagne tes photos.

     

      • Jeudi 10 Mars 2016 à 21:28

        Merci Lannic.
        J'aurais aimé le faire à dos de dromadaire, nous voulions en louer quelques uns et partir seuls mais il était hors de question qu'on nous laisse partir sans guide, il fallait une organisation ce qui nous a fait abandonner l'idée.
        Le scan n'est malheureusement pas de très bonne qualité par rapport aux diapos qui sont encore correctes.

    3
    Jeudi 10 Mars 2016 à 05:05

    Toute cette immensité de sable est magnifique.

    4
    Jeudi 10 Mars 2016 à 06:23
    CathyRose

    C'est époustouflant ces étendues de sable sans fin ! C'est magnifique et en même temps ça fait un peu peur, quel courage d'avoir fait cette traversée du désert, mais quels bon souvenirs j'imagine, et le sentiment de vous être dépassés !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

      • Jeudi 10 Mars 2016 à 18:30

        Très bons souvenirs oui.
        Courage, je ne sais pas. Peur, parfois quand on cherchait un puits qu'on ne trouvait pas et que nous laissions tomber parce qu'on gaspillait de l'essence en le cherchant. L'eau, l'essence étaient calculées pour une durée déterminée.

    5
    Jeudi 10 Mars 2016 à 07:53

    superbe triplette et récit! "l'aventure .... c'est l'aventure"!! amitiés

      • Jeudi 10 Mars 2016 à 18:31

        Ce n'était pas aussi drôle que dans le film smile

    6
    Jeudi 10 Mars 2016 à 08:30
    Francis

    Le sujet, la numérisation de tes diapositives et peut-être tes retouches, donnent de la profondeur et du relief à tes clichés. On y est, ou presque, ne manque que la chaleur solaire adoucie par le vent. On aimerait bien que ce voyage ait une suite... pour nous aussi. 

      • Jeudi 10 Mars 2016 à 18:35

        Merci Francis.
        Pas trop de vent tout de même parce que les tempêtes de sable étaient terribles et nous devions rester enfermés dans la voiture ou dans les duvets et la chaleur était étouffante.
        J'en aurais bien besoin de la chaleur en ce moment :)

        Si tu veux lire mes autres récits, ils sont là clic

    7
    Jeudi 10 Mars 2016 à 08:34

    Tes photos sont très bien, et je t'imagine bien le soir autour d'un bivouac en train de savourer cette expérience.

    Bises Katia.

    8
    Jeudi 10 Mars 2016 à 09:28

    Bonjour Katia,

    Que du bonheur ce reportage mais que de rêves impossibles. Merci pour ce très bon moment et qu'importe la qualité des photos dès l'instant où elles font passer de merveilleuses émotions

    Belle journée,

    dany

      • Jeudi 10 Mars 2016 à 18:42

        Merci Dany.
        On ne peut pas tout faire. Ton voyage dans les pays nordiques devait être bien agréable. Ce sera sans doute mon prochain long voyage ;)

    9
    Jeudi 10 Mars 2016 à 10:55

     merci Katia pour ce dépaysement magnifique et comme Lannic  j'ai une préférence pour la seconde photo avec ce contraste entre la dune et l'ancien volcan [?].

    Je ne sais pas si tu  as un compte Facebook mais ces temps-ci, je suis abonné aux photos d'un astronaute britannique actuellement dans la station internationale en orbite autour de la terre pour notamment ses photos d'aurores boréales mais il semble subjugué aussi par les déserts vus du ciel et notamment le Sahara...  apparemment le lien semble fonctionner sans être connecté à Facebook https://www.facebook.com/ESATimPeake/posts/1109378865768565

      • Jeudi 10 Mars 2016 à 18:52

        Merci Paul.
        Sans doute des volcans oui. Je vais aller voir ton lien.

    10
    Jeudi 10 Mars 2016 à 13:35

    Bon jour Katia,
    Magnifique, dépaysant, sentiment de seul au monde et sincèrement, j'adore !
    Tellement belle que j'y suis !
    Merci pour ce moment vraiment très agréable.
    Bises et bonne journée

      • Jeudi 10 Mars 2016 à 18:54

        Nous étions vraiment seuls dans cette immensité.
        Merci Pascale

    11
    Jeudi 10 Mars 2016 à 20:19

    Mais je rêve, comment peut-on parler de chemin là-dedans ? mdrrrr

    Dégonfler les pneus pour rouler plus facilement..... mais dans quel monde es-tu allée ? hihihi. je ne peux pas imaginer quelles impressions cela fait d'être au milieu de tout ce sable ? Mais ce doit être quelque chose.

    Bonne soirée Katia et bonne fin de semaine.

    12
    Jeudi 10 Mars 2016 à 21:48

    Un rêve pour moi, mais qui restera  à l'état de rêve et tes photos renforcent... mon rêve. Superbe paysage

    On voit très bien les reliefs sur tes photos. Merci du partage, j'en redemande !!

    13
    Dimanche 13 Mars 2016 à 21:46

    Ces étendues de sables sont vraiment impressionnantes de beauté!

    J'ose imaginer cet état d'euphorie entre l'admiration de ces paysages époustouflants et la peur de l'éventuel incident. Il faut forcément être un brin aventurier pour ce lancer dans de telles expéditions et laisser parfois la raison de côté, sans quoi il serait impossible de s'aventurer ainsi.

    Les rencontres ont dû être extraordinaires!

    Merci de nous faire partager ce superbe périple.

      • Lundi 14 Mars 2016 à 19:22

        Un voyage comme ceux que nous faisions demandait des mois de préparation.
        Souvent de belles rencontres mais pas toujours :)

    14
    Lundi 14 Mars 2016 à 20:49

    Des paysages fabuleux !!! mais il ne faut pas perdre sa boussole !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :