• De la chenille

     

    Chenille Paon du Jour

     

    La chenille naissante n'est pas plus grande que 3 cm.
    A 4 semaines, elles acquièrent leur morphe définitive, robe noire-brillante ornée de rangées de soies épineuses agrémentées de séries de points blancs sur chaque segment.

     

    Chenille Paon du Jour

     

    On peut remarquer l'ornementation épineuse de la chenille, et, à l'occasion, la "sensille" portée par chaque point blanc.
    Elles se nourrissent d’orties (et parfois de houblon).

     

    Chenille Paon du Jour

     

    Au papillon.

     Lépidoptère Nymhalidae ou si vous préférez, Le Paon du Jour, Inachis io qui doit son nom à ses "ocelles".
    La face supérieure des ailes est rouge-brun bordé de gris avec des ocelles bleues en forme d’œil, lesquels rappellent l'ornementation des plumes de paon.

     

     

     
    Famille des Nymphallidae, ce papillon fait partie des "Vanesses". Il est d' assez grande taille, 54 à 60 mm d’envergure.
    La face inférieure est brune foncée à noire et marbrée.

     

    Paon du jour

     

    Les adultes se nourrissent du nectar des fleurs. Ci-dessous, fleurs de dahlia. 

     

    Paon du jour

     

    Le Paon du jour est bivoltin ou univoltin. La période de vol s'étale habituellement de juin à août. Il est non migrateur et entre en diapause entre fin juillet et début octobre.
    Sur une fleur de menthe.

     

    Paon du jour

     

    D'autres infos en cliquant sur la photo.

     

    Paon du jour

     

    « Petit MinouS'en retourner .. »

  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Août à 01:20

    impressionnant et très beau !!!!

    bravo

    besos

    tilk

    2
    Mardi 29 Août à 05:59
    CathyRose

    Tes photos sont magnifiques, comme toujours ! 
    Et comme à chaque fois ça m'impressionne de me dire qu'une chenille donne naissance à un si bel insecte ...!
    Merci pour toutes tes explication s Katia !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    3
    Mardi 29 Août à 08:39
    Francis

    De la chenille... au papillon, mais aussi à la fleur de Menthe, de Dalhia... ! Merci pour toutes ces informations si joliment illustrées.
    Ce papillon doit affectionner les vieux bois pour pondre ou se réfugier l'hiver, j'en ai tiré de leur sommeil un certain nombre en rentrant ma provision hebdomadaire.

      • Mardi 29 Août à 22:01

        De temps en temps, il vient sur la menthe ou bien sur les pissenlits,mais il préfère nettement le nectar des dahlias.
        Quand on se chauffe au bois, malheureusement, on ne peut pas sauver tous les oeufs ou larves d'insectes qui s'y installent.
        J'enlève les écorces pour essayer d'en soustraire le plus possible, mais dans les fissures du bois sec, c'est difficile.

    4
    Mardi 29 Août à 08:48

    Magnifique série de gros plans !

    5
    Mardi 29 Août à 09:13

    Bon jour Katia,
    Une très jolie série de la chenille au papillon et avec les deux faces de ce magnifique lépido tellement différent d'un côté et de l'autre.
    Toutes les photos sont superbes, mais j'adore l'ambiance générale de la dernière.
    Bise et bonne journée à toi

      • Mardi 29 Août à 22:02

        C'est aussi celle que je préfère.

    6
    Mardi 29 Août à 10:11

    Bonjour Katia,

    Une très jolie série avec explications, mon coup de coeur est la cinquième que je trouve vraiment belle.

    Bises et bonne journée

    7
    Mardi 29 Août à 12:57

    Une série exceptionnellement belle et il est si rare de voir toute la métamorphose. Celle du dahlia rouge est incroyable, quelle patience tu as!!!

      • Mardi 29 Août à 22:03

        Cette année, j'ai fait beaucoup plus de macros que la précédente, je n'avais pas besoin d'aller loin ;)

    8
    Mardi 29 Août à 14:43

    Bonjour Katia,

    Une superbe série sur ce merveilleux papillon.

    Les chenilles étaient à nouveau nombreuses cette année. Les orties d'un jardin voisin à l'abandon en étaient remplies. Avant de se transformer en nymphe, beaucoup passent par ma cour pour se chercher un endroit abrité, il y en a encore sur les murs et dans l'abri de jardin. L'une d'entre elles avait choisi ma cuisine où elle s'était accrochée au-dessus d'une porte et une quinzaine de jours plus-tard, un papillon était né. Je l'avais prie délicatement entre deux doigts, afin qu'il ne se perde pas dans la maison et il s'était envolé allègrement à travers le jardin.

    Bravo pour tes photos et toutes les explications !

    Bel & doux après-midi à toi :)

      • Mardi 29 Août à 22:13

        Tu as raison Chris, j'ai eu beaucoup plus de papillons cette année et bizarrement, des espèces qui ne venaient pas habituellement.
        Cela fait longtemps que je n'ai pas vu une transformation, c'est une chance quand on rencontre les chrysalides.

    9
    Mardi 29 Août à 16:12

    Coucou Katia,

    Quel bel article, dans la forme et dans le fond ! Un suivi merveilleux qui démontre bien encore la citation de la fin de ton site. Quand à la dernière photo elle est magique. Voir les ailes du paon se mélanger aux pétales de la fleur, c'est un pur délice.

    Gros bisous :)

    10
    Mardi 29 Août à 21:17

    splendide serie!! amitiés

    11
    Mardi 29 Août à 23:42

    Très impressionnant

    12
    Vendredi 1er Septembre à 19:00
    Xtian

    Bonsoir Katia

    Impressionnant ! Ce n'est pas un APN que tu as utilisé pour ces superbes clichés mais un microscope !

    Bises

    13
    Vendredi 1er Septembre à 21:50

    Bonsoir Katia, 
    Une explication trés claire pour nous faire découvrir le papillon et sa chenille. 
    Pas toujours facile de les associer, pour le Machaon, c'est fait ;-)
    Jolie série. 
    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :