• Discussion entre amis !

    Chaque matin, s'éveiller en un point différent du vaste désert. Sortir de sa tente et se trouver dans la splendeur du matin vierge; détendre ses bras, s'étirer demi-nu dans l'air froid et pur;
    sur le sable, enrouler son turban et se draper dans ses voiles de laine blanche; se griser de lumière et d'espace; connaître, au réveil, l'insouciante ivresse de seulement respirer,
    de seulement vivre ...

    Le Désert - Pierre Loti (1850-1923)

     

     

    Sahara

    Aucune piste pour arriver à cet endroit. Nous sommes parvenus à trouver ce lieu de repos en navigant comme expliqué ICI.

    Diapo scannérisée

    « Saint-SamsonMon pt'it lapin »

  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Octobre à 06:35

    Coucou Katia,
    A une certaine époque de ma vie, j'ai aussi voyagé de cette manière, dans des endroits insolites, et c'était fantastique, flippant aussi parfois ;-) 
    Quel endroit ! La magie à l'état pur. Cela change des parkings actuels pour camping-cars ou tout le monde est entassé. A cette époque, c'était encore la totale liberté.
    J'ai suivi le lien, et je ne suis peut-être pas encore parfaitement réveillée, mais je n'ai pas trouvé la manière dont vous êtes parvenus à trouver ce lieu.
    Bises et bonne journée

      • Dimanche 7 Octobre à 19:28

        Merci Pascale.
        J'ai modifié le lien, quand on a des articles en préparation, il ne donne pas la bonne adresse.
        Selon les endroits, je pense qu'on peut encore trouver la totale liberté, dans les pays du Nord, par exemple.

    2
    Samedi 6 Octobre à 07:33
    CathyRose

    On doit se sentir seuls au monde, loin de toute civilisation, hors du temps ... mais quel bonheur ce doit être !
    Voila quelque chose qui conviendrait parfaitement à mon humeur du moment ...
    Bon week-end, bisous !
    Cathy

    3
    Samedi 6 Octobre à 08:36
    Francis

    Ton cliché illustre fort bien ces mots de Pierre LOTI. "Insouciante ivresse de seulement respirer, de seulement vivre..." de simplement être sans doute ?
    Est-ce là un "effet désert", ou bien la conjugaison de facteurs jeunesse, itinérance, aventure ? Le Touareg venu en courant quémander quelques produits n'était peut-être pas aussi "insouciant" que le décrit LOTI ?

    Bon weekend Katia

      • Dimanche 7 Octobre à 19:41

        En ce qui me concerne, ce n'est pas un effet jeunesse, je suis heureuse dans la nature loin de toute civilisation.
        Quand les touaregs voient des gens, ils viennent demander des produits de première nécessité, sucre, thé, farine, etc.. Dans le désert, ils ne peuvent pas se déplacer tous les jours pour aller chercher de quoi manger.
        Quand on arrivait dans un de leur campement, ils nous recevaient comme des rois, peu importe ce qu'ils avaient pour vivre, c'était la fête.
        Bonne soirée Francis

    4
    Samedi 6 Octobre à 09:56

    Tu dois te demander en regardant ces images d'une époque de liberté qui ne se renouvellera pas si tu as bien vécu ce voyage extraordinaire ou si tu n'as pas rêvé. L'aventure, la vraie avec ses rencontres, ses difficultés et ses instants de sérénité profonde. Toujours aussi fascinantes, tes photos de désert.

      • Dimanche 7 Octobre à 19:51

        Je me dis qu'il est bien loin le temps où j'ai vécu ces aventures.
        Quel changement depuis ! Cela me rend triste de voir où nous en sommes en 2018. Je voulais retourner dans ce pays cher à mon coeur, je crois que ce ne sera pas possible.
        Il est pour le moment hors de question de prendre un avion et un guide afin d'aller me promener dans les lieux que j'ai parcourus librement, mais qui sait ? Un jour, l'envie sera peut-être plus forte !

    5
    Samedi 6 Octobre à 09:56

    Bonjour Katia

    Le désert ! Celui de l'Afrique du sahel nous est maintenant interdit, c'est bien dommage pour nous, c'est beaucoup plus regrettable pour les populations qui vivaient (au moins en grande partie) du tourisme. De ces nomades plus ou moins sédentarisés que j'ai rencontrés dans l'Aïr fin 2004, je me demande parfois « que sont-ils devenus ».

    Bises savoyardes

      • Dimanche 7 Octobre à 20:01

        Tous ceux que j'ai connus ne vivaient pas du tourisme. L'Algérie était en pleine expansion. L'Afrique est une autre histoire.
        Comme aujourd'hui, il y a toujours des voyages organisés pour ceux qui veulent y aller.
        Les autorités ont tout fait pour les nomades se sédentarise, ils étaient plus faciles à contrôler. Je ne vais pas rentrer dans ces discussions qui seraient trop longues, mais à l'époque, certaines personnes que j'ai rencontrées commençaient à refuser l'intégrisme.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Samedi 6 Octobre à 10:09
    Bonjour,
    Merveilleux endroit que l'on peut encore trouvé en respectant la nature la réglementation. Mais pas dans ces pays lointain ou l' accueil est plus complexe...
    Il y'a toujours un risque ailleurs aussi...
    Bonne fin de journée à bientot
      • Dimanche 7 Octobre à 20:04

        Effectivement, je suis sûre que l'on peut encore trouver des endroits où la nature domine.
        Le risque est partout, mais il vaut mieux ne pas y penser ;)
        Merci Christophe

    7
    Samedi 6 Octobre à 10:33
    Olivier P

    Un petit coin de paradis...Un lieu incroyable  ! comme quoi, en cherchant on peut se retrouver dans des endroits de rêve !

      • Dimanche 7 Octobre à 20:05

        Il faut bien chercher, mais ça doit encore se trouver.

    8
    Samedi 6 Octobre à 10:47

    une publication fascinante Katia

    je me demande si un voyage pareil soit encore possible

     

    bonne fin de semaine 

      • Dimanche 7 Octobre à 20:06

        Dans le Sahara et le Sahel, je ne pense pas que ce soit possible aujourd'hui. C'est interdit d'y aller sans guide.

    9
    Samedi 6 Octobre à 18:25

    Ça c'était de l'aventure avec un grand A !

    Et les mots de Pierre Loti décrivent joliment la sensation que l'on peut éprouver lorsque l'on se retrouve dans un endroit comme celui que tu nous présentes ici.

    Et merci pour le mode d'emploi pour partir à l'aventure.

      • Dimanche 7 Octobre à 20:12

        Nous n’avions peur de rien :)
        Il nous fallait une bonne préparation et une passion pour le Sahara pour voyager de cette façon.
        Le désert me manque, j'imagine, aujourd'hui, les photos que j'y ferais.
        J'espère encore découvrir de grands espaces naturels loin des hommes.

    10
    Samedi 6 Octobre à 21:49
    C'est aussi ça avoir le pied marin, savoir où on va !
    Ce coin est fabuleux.
    Bisous
      • Dimanche 7 Octobre à 20:13

        Je n'ai jamais eu le mal de mer là-bas wink2

    11
    Dimanche 7 Octobre à 06:48

    Un paysage lunaire.

    12
    Dimanche 7 Octobre à 08:45

    Je suis trop trouillard pour le hors piste

    JP

    13
    Dimanche 7 Octobre à 20:09

    Il y a d'autres endroits pour discuter entre amis...par contre ce que tu as fais est extraordinaire.

      • Dimanche 7 Octobre à 20:17

        Merci Jacques.
        J'ai eu la chance de rencontrer un amoureux du désert ;)

    14
    Dimanche 7 Octobre à 21:15
    Un endroit magique qui attire comme un aimant ceux qui ont soif d'inconnu, aventures, découvertes et sensations fortes.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :