• Dring dring

    Jean Kergrist  « 78,9 ou les mémoires d'un âne » 

    Juin 2016, en visite au refuge des loups ( Explications ICI ) dans l'annexe qui sert de bar et de petite salle de spectacle, le trublion arrive,
    nez rouge bien en place,  chapeau enfoncé sur la tête, les sacs d'archives pleins les bras.


    Ses derniers spectacles,.. une rétrospective de sa vie avec un humour non dénué de nostalgie sur toutes ses années de comédien.
    Il entend ainsi « fourguer son enfance, ses entourloupes, ses bouquins, son spleen, ses bourdes »

    « C'est fini tout ça. Je me suis lancé dans une longue rétrospective de ma vie. Ce fut l'écriture la plus éprouvante de ma carrière »
    « J'ai vu que l'espérance de vie moyenne d'un homme était de 78,9 ans, je viens de passer les 76 ans, j'en profite.
    Mon père est mort à 95 ans et un artiste doit mourir sur scène... Je peux jouer encore longtemps »

    « Où cours-je ? Dans quel état j'erre ? Si l'on veut faire parler de soi après sa mort, il faut faire parler de soi avant sa mort... »

     

    Jean Kergrist

     

    Jean Kergrist, perpétuel migrant breton, humoriste, homme de théâtre, romancier, historien et chevalier blanc de l'environnement
    nous a quitté le 19 novembre 2019.

    Environ 2 heures de pur bonheur ! Le temps est suspendu au récit d'une vie très riche que vous pouvez lire sur ce lien, CLIC

     

    Jean Kergrist

     

     Avant de s'envoler, il rédigera une dernière missive envoyée à quelques personnes.. Un Épilogue écrit avec humour que vous pouvez lire ICI

    dont l'extrait suivant :

    “Je vais aux fleurs la paix dans l’âme” et, avant d’exploser, telle une étoile ( que ne suis pas) en quelque galaxie –je ne sais trop laquelle… il y en a des milliards, mais aucune ne s’éteint progressivement, elles éclatent dans une débauche de lumière-, je tiens à vous remercier pour cette rencontre, ancienne ou récente, éphémère ou profonde, tendre ou orageuse, avec vous.  “Rien ne se perd, tout se transforme” (Lavoisier)

     

    Jean Kergrist

    (Photos prises sans flash)

    Son portrait sur cette vidéo :

     

    « Comme dans un rêve !Dans l'oeil du cyclone »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Décembre 2019 à 20:21

    Un sacré personnage qui ne se prenait pas au sérieux avec l'humour , sa seule arme,  pour parler de choses graves.
    Beau reportage, Katia avec de très belles photos pour cet hommage entre rire et larmes.

      • Samedi 21 Décembre 2019 à 11:40

        Certaines personnes se disent écologistes et protecteurs de la nature, mais ne font pas grand-chose contrairement à lui.
        C'était un grand défenseur de l'environnement, il s'est créé le clown atomique à l’occasion du combat des anti-nucléaires à Creys-Malville et a continué durant toute son existence à s'attaquer à ceux qui empoisonnent nos vies.

    2
    Jeudi 19 Décembre 2019 à 21:49
    CathyRose

    Avec un nom comme le sien il ne pouvait qu'être breton ! wink2
    Il existe un manoir de Kergrist, sais-tu s'il y a un rapport ...?
    Je n'avais jamais entendu parler de lui, mais il avait l'air d'avoir beaucoup d'énergie.
    Bon si je compte bien, il n'a pas dépassé de beaucoup les 78,9 ans ...
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

      • Samedi 21 Décembre 2019 à 17:58

        Si tu avais consulté sa très intéressante biographie sur le lien que j'ai indiqué, tu aurais vu que son véritable nom n'était pas celui-là ^^ Comme je suis sympa, pour t'éviter une trop longue lecture, je vais répondre à ta question ;)
        Bien qu'il soit né à Kergrist-Moëlou, il n'a rien à voir avec le manoir ;)
        Bonne soirée Cathy

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Vendredi 20 Décembre 2019 à 00:02

    Bonsoir Katia, 
    Je suis retournée voir ton article de 2017 et les divers commentaires qui y avaient été écrits, je me dis que pas grand chose n'a changé sur certains points. 
    Tu rends un bel hommage à cet homme que je ne connais pas et j'irais voir tes liens pour m' imprégner du personnage.
    Il me plaît déjà !
    Bises et bonne soirée

      • Samedi 21 Décembre 2019 à 11:55

        Merci flo.
        Bien qu'il commence à y avoir une prise de conscience pour les animaux de cirques, j'ai bien peur que rien de change avant longtemps.
        Mon avis sur le sujet, lui, reste identique, je ne vais toujours pas commenter les publications où les animaux sauvages sont enfermés, ce n'est pas leur place :)
        C'était un homme d'exception, je l'ai connu trop tard malheureusement.

    4
    Vendredi 20 Décembre 2019 à 07:38

    Ce devait être très intéressant à voir  et à entendre.

      • Samedi 21 Décembre 2019 à 11:56

        C'était un homme très simple.

    5
    Vendredi 20 Décembre 2019 à 11:14

    un bel hommage à cet artiste Katia

     

    bonne journée

     

     

    6
    Vendredi 20 Décembre 2019 à 15:53

    Tu rends un très bel hommage à cet artiste que je regrette de ne connaitre que maintenant par ton post... J'aurais aimé aller voir un de ses spectacles...

      • Samedi 21 Décembre 2019 à 12:05

        Ton commentaire me fait plaisir, merci.
        J'aurais dû faire une publication lors de la prise de ces photos, mais le temps passe trop vite et j'éprouve souvent des difficultés à mettre des personnages sur mon blog.
        Tu peux trouver quelques extraits de ses spectacles sur le net. Il a écrit aussi pas mal d'ouvrages et notamment un qui m'intéresse : Les Bagnards du canal de Nantes à Brest.

    7
    Samedi 21 Décembre 2019 à 09:00

    Bel hommage rendu à un artiste un peu hors norme. A-t-il quitté le monde sur scène comme il l'espérait ? Apparemment non...

      • Samedi 21 Décembre 2019 à 12:07

        Il n'a pas tiré sa révérence sur scène, mais son humour est resté intact jusqu'au moment ou l'Ankou est venu le chercher.

    8
    Dimanche 22 Décembre 2019 à 13:35

    Même si j'étais jeune, il me semblait me souvenir de sa présence aux manifs à Plogoff. Un de tes liens et une photo d'archives confirme qu'il y était.

    Pour le reste, je dois avouer que je ne connais pas son oeuvre. Mais il n'est jamais trop tard...

    En tout cas, je suis épaté par son épilogue qui donne certainement une bonne idée du personnage qu'il était.

    Merci pour les liens qui m'ont appris beaucoup de choses sur ce clown du Kreiz Breizhkistan.

     

      • Lundi 23 Décembre 2019 à 18:38

        Chroniqueur du Kreiz Breizhistan, il avait toujours un mot pour rire :)

        Il a défendu plusieurs projets nucléaires et finalement toute sa vie durant, il "militait" contre les dérives agricoles et tout ce qui pouvait pourrir la planète.
        Je dois dire que son épilogue en cette période de fêtes de fin d'année n'est pas ce qui est de mieux à lire, mais je voulais souligner son courage face à la mort.
        Merci Lannic d'avoir pris le temps de visiter mes liens.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :