• Epaves

     de Chalutiers à Camaret Sur Mer, élément fort de la mémoire de la pêche et de la construction navale,
    ils rappellent en particulier l'activité de la pêche à la langouste qui était autrefois le premier port langoustier d'Europe.

     

     

     

     

    Lentement sous l’action des vagues et des tempêtes d’hiver, ils se désagrègent.
    Ce n’est que lorsqu’ils deviennent dangereux pour les bateaux du port de plaisance que les restes des vieilles coques sont évacuées. 

     

     

    « Au feu (3) ...Rouge ... »

  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Mai 2015 à 12:23

    C'est très beau et un peu triste aussi, de voir des bateaux devenus des épaves alors qu'ils ont nourri des générations d'hommes.
    J'imagine la nostalgie des vieux pêcheurs...
    Tes photos sont très belles, j'aime particulièrement celle qui montre la charpente en bois qui rappelle elle aussi un savoir-faire presque éteint.

    2
    Lundi 11 Mai 2015 à 12:27

    Bon jour Katia,
    J'aime beaucoup, et ces plans rapprochés sont vraiment très bien vus.
    Trace du temps qui passe, à l'instar des marques sur nos visages qui montrent que le temps tourne.
    Tes photos sont très belles et tes choix de cadrages me séduisent beaucoup.
    Bisous et belle journée à toi

    3
    Lundi 11 Mai 2015 à 12:48

    De belles photos texturées, j'aime particulièrement la troisième.

    Bisous Katia

    4
    Lundi 11 Mai 2015 à 12:56

    je ne sais quelle choisir.. elles sont toutes plus belles  les unes que les autres..

    bonne journée

    bises

    rosa

    5
    Lundi 11 Mai 2015 à 13:12

    Ca me rappelle de bons souvenirs !
    Je les ai photographiées aussi ces épaves...
    Merci et bonne journée Katia

    6
    Lundi 11 Mai 2015 à 18:22
    CathyRose

    J'ai toujours trouvé que ces épaves avaient un charme fou ... va savoir pourquoi !
    Elles témoignent du dur travail des pêcheurs d'il y a quelques décennies ...!
    Belle fin de journée, bisous !
    Cathy

    7
    Lundi 11 Mai 2015 à 18:58

    Bonsoir Katia


    Ces épaves s'expriment facilement toutes seules.  Et de simples clics les mettent bien en valeur. Très jolies série Katia.


    Bonne soirée.

    8
    Lundi 11 Mai 2015 à 20:12

    Cela donne de très beaux tableaux abstraits

    9
    alroga
    Lundi 11 Mai 2015 à 21:36
    Que tes photos sont belles Katia, je les aime toutes, c est un vrai bonheur de passer chez toi!
    bises
    10
    Lundi 11 Mai 2015 à 21:47

    Des clichés pris sous une belle lumière chaude du soir !!! Cela rend une certaine nostalgie de l 'époque - Presqu ile du Crozon , un très beau lieu !

    C'est bien de laisser cette marque d un passé glorieux de la région en bordure de quais ! !

    Bonne semaine Katia , merci pour cette série maritime

    11
    Mardi 12 Mai 2015 à 00:05
    Lannic

    Passer à Camaret sans aller jeter un coup d’œil aux épaves serait un manquement grave au devoir de tout bon photographe qui se respecte !  smile

    Merci d'avoir redonner un peu de vie à ces vieilleries le temps de ces belles photos.

    12
    Mardi 12 Mai 2015 à 11:49

    @alma, beaucoup de bateaux finissent ainsi quand ils ne sont pas sous l'eau.

    Merci alroga, c'est gentil !

    @Patrick,  tu connais donc le lieu !

    @Lannic, j'y étais à marée haute, je n'ai pas pu avoir plus de détails, j'espère faire mieux la prochaine fois, c'est à dire bientôt.

    Merci.

    13
    Mardi 12 Mai 2015 à 17:53

    Ho ça j'adore... bravo moi je passerais un temps fou là ! tes photos sont superbes

    14
    Jeudi 14 Mai 2015 à 10:42

    J'aime beaucoup tes photos. Ce cadrage serré, les couleurs montrent vraiment la décrépitude de ces embarcations. Tes photos dégagent beaucoup de poésie

    15
    Vendredi 15 Mai 2015 à 23:13

    très jolis ces épaves, les couleurs sont assez chouettes, j'adore.

    16
    Lundi 18 Mai 2015 à 11:33

    Merci mimi pour ton passage.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :