• épineux

    C'est le nom de cet arbre appelé également, Acacia tortilis raddiana ou Acacia albida.
    Nom tamahaq : Abser
     
    En dehors des palmeraies, l'acacia fournit, avec les tamaris, la seule ombre permettant de se protéger du soleil. Il mesure de 2 à 10 mètres.
    Les branches sont utilisées pour faire le feu qui permettra de cuisiner et de faire le thé. C'est un bois solide qui brule longtemps et fait de très bonnes braises.
    Il possède des épines très dures pouvant aller jusqu'à 8 cm.
     
    Pour anecdote, un de mes compagnons de voyage s'en était enfoncé une dans le pied, profondément.
    Pour éviter l'infection, il a fallu ouvrir au scalpel afin d’ôter l'épine, qui devait mesurer dans les 5 cm, et recoudre la plaie.
    Cela ne l'a pas empêché de souffrir, mais heureusement, avec les antibiotiques et la désinfection de son pied plusieurs fois par jour, la cicatrisation s'est bien passée.
    L'expression "Retirer une épine du pied" prend ici, tout son sens.

    Durant les voyages, les accidents arrivent parfois, et quand on est en plein Sahara sans âme qui vivent à des km à la ronde, il vaut mieux tout prévoir.
     
     

    Epineux - désert

     

     

    Les dromadaires et les chèvres mangent les épines et parviennent à grimper dans l'arbre pour mieux les déguster.

     



    Ces diapos, scannérisées, avaient été abimées au développement. Avec ce traitement, je peux vous les présenter.

    Et, si vous voulez voir les vainqueurs du concours "l'arbre de l'année", c'est  ICI

    « Il fera beau demain !Emprisonné »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 05:46
    CathyRose

    Que j'aime ta première photo Katia, cet arbre solitaire, perdu au milieu de nulle part, est magnifique !
    Quant aux chèvres elles sont amusantes, ça me fait penser à celles qui grimpent dans les arganiers !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

      • Vendredi 2 Décembre 2016 à 21:26

        Moi aussi, je l'aime bien.
        Dommage qu'à l'époque les pellicules et développements étaient si onéreux.

    2
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 07:12

    Bon jour Katia,
    J'aime beaucoup les effets que tu as donné a ces photos scannées. 
    C'est clair que les Acacias savent se "défendre", certains disent même qu'il savant communiquer pour leur propre évolution face à l'adversité.
    J'imagine la douleur d'avoir une telle épine dans le pied ! arghhhhhhhhh
    Bises à toi et bonne journée.

      • Vendredi 2 Décembre 2016 à 21:22

        C'est le meilleur traitement que j'ai trouvé pour rattraper les défauts de ces photos que j'aime bien.
        Quand on voit la grandeur des épines, c'était terrible !

    3
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 08:47

    extra ce traitement! un plus pour la 1! amitiés

    4
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 08:59
    Francis

    Qu'elles sont belles et méritantes ces petites chèvres ! Tu nous dépayses, nous promènes et nous contes de belles histoires aujourd'hui...

    Bises et bonne fin de semaine

      • Vendredi 2 Décembre 2016 à 20:54

        Merci Francis, c'est le retour du froid qui me fait penser au sable chaud du Sahara :)

    5
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 09:31

    Bonjour Katia, 
    Des photos qui nous donnent une idée de l'importance de ces arbres en plein Sahara, le post traitement nous permet de les voir, merci pour ce partage.
    Je lis ton commentaite, une épine de 5 cm dans le pied, je n'ose même pas imaginer !!!
    Bises et bonne journée

      • Vendredi 2 Décembre 2016 à 21:19

        Nous aussi on en revenait pas quand il est revenu avec cette épine dans le pied sarcastic
        Mieux vaut éviter de marcher pieds nus sous ces arbres. :)

    6
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 10:06

    Bonjour Katia,

    Magnifique ta première photo, et je ne la trouve pas du tout abimée, au contraire j'adore cet effet. 

    Bises et bonne journée. 

    7
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 12:19

    De très jolies images qui nous réchauffent. Eh oui, nous n'avons pas conscience dans nos régions bien arrosées de combien un arbre est vital!
    Il s'agit vraiment de tirer profit au mieux et avec économie du peu que la nature offre à ses habitants.
    Heureusement que vous aviez prévu les antibio, sinon quelle galère!!! C'est toi qui a tenu le scalpel ou bien tu as recousu?

      • Vendredi 2 Décembre 2016 à 21:08

        On ne voyageait jamais sans antibiotiques, on partait quand même pour plusieurs mois et les médecins n'étaient pas courants aux endroits où nous nous déplacions.
        On aidait aussi les nomades qui étaient malades. C'est ainsi que mon compagnon a sauvé un enfant dans le désert. À l'époque, ils refusaient d'aller dans les hôpitaux où ils étaient mal accueillis.
        Je ne tenais ni le scalpel ni l'aiguille qui servait à recoudre, j'en étais bien incapable. :)

    8
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 13:58

    Coup de coeur pour cet arbre solitaire avec un traitement très bien choisi ; superbe !

    9
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 16:09
    ah, un peu d'ombre… et de quoi manger pour les animaux. J'imagine qu'on doit voir ces arbres de loin, s'ils ne sont pas dans un creux évidemment. Personnellement, j'ai une petite préférence pour la seconde photo, plus « vivante »
      • Vendredi 2 Décembre 2016 à 21:15

        On les repère facilement quand on cherche un endroit où se poser pour déjeuner ou pour faire le thé et se reposer un peu à l'ombre.
        Nous avions une natte épaisse, pas dans les cheveux wink2 , un tapis fait de toile de jute épais que nous posions sur les épines qu'on avait balayées. 

    10
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 20:55

    Cet arbre seul est beau

    11
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 21:14

    superbe en tout cas !

    12
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 22:11

    J'oubliai les arbres élus, du coup, fascinée par tes photos, j'ai oublié d'en parler. Bon, les résultats sont ce qu'ils sont, ces arbres sont très beaux, mais je ne suis pas convaincue qu'ils soient les plus remarquables, ayant regardé tous ceux qui étaient proposés aux votes...

      • Dimanche 4 Décembre 2016 à 17:13

        C'est le public qui vote, et donc, chacun le fait pour son arbre préféré.
        Merci alma pour ton intérêt ;)

    13
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 22:21

    Bonsoir Katia,

    Alors je me demande bien comment ne pas s'en prendre dans le pied ! Et les tongues !!! Bon les tongues pas trop grave sauf si comme tu dis les aiguilles font 4 cm et la tongue 2. Il y a toujours le bout qui casse et qui rentre dans le pied. Je n'ai eu pas eu aussi long que ton ami de voyage, mais quel mal de chien. Je les ai gardées jusqu'à il y a 5 jours. Trop mal pour y toucher alors bétadine matin et soir pdt le voyage. Saloperie d'aiguille. 

    Les girafes aussi se régalent, mais comment font-elles pour ne pas se piquer ????? 

    Très sympa la première photo, quand à la deuxième elle fait très carte ancienne mais authentique !

    Bisous Katia.

      • Dimanche 4 Décembre 2016 à 17:10

        Pas de tongs, j'aime pas  ^^
        En plusieurs années de voyage, c'est arrivé une fois, heureusement. Tu as eu du mérite de tenir 5 jours.
        Ce n'est pas pour rien qu'on utilise les chèvres pour débroussailler les talus entre autres, elles mangent tout. Elles doivent être insensibles aux piqûres :)

    14
    Samedi 3 Décembre 2016 à 04:17

    Jolis noir et blanc. J'aime beaucoup cet arbre solitaire qui sert de cantine aux biquettes.

    15
    Samedi 3 Décembre 2016 à 07:30

    bonjour,

    une belle emotion avec ces vieilles diapos, bravo et merci du partage

    bon weeke end

    à bientot

    16
    Samedi 3 Décembre 2016 à 14:16

    Bonjour Katia, tu connais mon amour pour les arbres et pour la photo . Ici , je suis comblée ; tu m'offres un exceptionnel "deux en un" qui pourrait m'inspirer une toile.

     

      • Dimanche 4 Décembre 2016 à 17:26

        Merci Chinou, tu es si douée qu'il ne te sera pas difficile de trouver de l'inspiration ;)

    17
    Samedi 3 Décembre 2016 à 18:09

    Ils ont de sacrés bons estomacs

    Très beaux post-traitements !

    Bon WE Ktia

    18
    Dimanche 4 Décembre 2016 à 11:37

    Bonjour Katia

    J'aime beaucoup la seconde photo, elle me parle me rappelant ce Premier de l'An 2005 passé avec cinq complices et trois touaregs dans le massif de l'Aïr. Merci Katia

    Bises

      • Dimanche 4 Décembre 2016 à 16:57

        J'avais vu et apprécié ta vidéo sur ton voyage dans le massif de l'Aïr.

    19
    Mardi 6 Décembre 2016 à 13:49

    Très beau traitement d'images, j'aime beaucoup cette sensibilité !

    Et bravo pour l'intervention plantaire !!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :