• La tristesse est à la mélancolie ce qu'une nuit pleine de nuages est à une pâle journée d'automne.
    Dans l'une, le soleil a disparu, dans l'autre, il se laisse entrevoir à travers la brume et le feuillage décoloré.
    La tristesse est le deuil et le regret du bonheur qui nous fuit, la mélancolie est la langueur et le rêve des joies qu'on ne peut atteindre.
    La tristesse se nourrit de souvenirs et de larmes, et la mélancolie se nourrit encore d'espérances, mais d'espérances où le sourire est mêlé de pleurs.

    Citation de Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

     

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique