• Jour d'expo

    Exposition d'aquarelles de Sylvie Clairet. Images retravaillées de migrants, de manifestants, de SDF.
     

     1 - À gauche, Palais de Tokyo, Paris, 7 décembre 2014.
    2 - À droite, Gare de Rennes, 17 Octobre 2013.

     

    Expo Juillet 2016 - Sylvie Clairet - Pont-Croix

     

     3 - ??

     

    Expo Juillet 2016 - Sylvie Clairet - Pont-Croix

     

    Qu'est-ce qu'une vie bonne ?

    "S’il est sans doute difficile d’utiliser un seul et même mot pour décrire les conditions qui rendent les vies invivables,
    le terme de «précarité» semble permettre de distinguer les différents mode «d’invivabilité».
    .. /... Comment peut-on se demander quelle est la meilleure vie à mener quand  on sent qu’on a aucun pouvoir pour diriger sa vie, quand on est pas sûr d’être en vie,
    quand on se bat pour éprouver la sensation qu’on est en vie et, qu'en même temps, on a peur de cette sensation et qu’on a peur aussi de vivre de cette manière ?»

    Judith Butler, Qu’est-ce qu’une vie bonne, p. 72-73, Manuels Payot, 2014, Paris

     

    Expo Juillet 2016 - Sylvie Clairet - Pont-Croix

     

    4 - Place des Colombes, 11 Octobre 2012

     

     

    5 - À gauche, Place des Colombes, 7 janvier 2015
    6 - À droite  Place des Colombes ??

     

    Expo Juillet 2016 - Sylvie Clairet - Pont-Croix

     

     7 - Place des Colombes

     

    Expo Juillet 2016 - Sylvie Clairet - Pont-Croix

    « L'envol !Passer du coq »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Novembre à 05:47

    Ces peintures représentent malheureusement la dure réalité pour certains.

    2
    Vendredi 3 Novembre à 06:22
    Les peigne ont ils vécu eux-mêmes dans ces camps ? Vie dure. Inconcevable donnant lieu à des peintures très parlantes
    3
    Vendredi 3 Novembre à 06:37
    CathyRose

    Ces aquarelles sont très " parlantes " et montrent parfaitement la vie si dure de ces gens ...
    Et l'endroit pour les exposer est bien choisi, dans une galerie toute blanche et moderne ça n'aurait pas eu le même impact !
    Belle journée Katia, bisous !
    Cathy

    4
    Vendredi 3 Novembre à 06:49

    Une vie bonne est peut-être celle qui n'est pas laissée de côté par les autres pour commencer. Ensuite c'est très subjectif, des tas de gens s'estiment malheureux pour des tas de bonnes et de mauvaises raisons en oubliant que d'autres sont traités en-dessous de l'acceptable.
    Je ne suis pas sûre que l'aquarelle qui dégage des notes pimpantes et légères soit la meilleures technique pour traduire cette misère lourde et noire mais l'artiste a le mérite d'évoquer le problème et c'est très bien.
    Beau billet grave et essentiel, merci Katia d'en avoir parlé.

      • Dimanche 5 Novembre à 09:46

        Quel que soit le support, les 3/4 des gens ne se préoccupent pas de leur voisin et encore moins des sdf qui se trouvent dans la rue.
        Je ne les juge pas, moi-même, qu'est-ce que je fais ? Rien !... Je m'occupe plus de la misère des animaux que des hommes.

    5
    Vendredi 3 Novembre à 08:02

    Coucou Katia,
    J'aime beaucoup le travail de cet artiste et ce sujet qui prend aux tripes.
    En plus, le choix du lieu de l'expo est parfaitement bien choisi pour donner encore plus de force à ces aquarelles.
    Une expo que j'aurai vraiment aimé voir, merci de la partager ici, et tes photos sont vraiment réussies.
    Bises et bonne journée

    6
    Vendredi 3 Novembre à 09:15

    une expo forte de sens!! amitiés

    7
    Vendredi 3 Novembre à 11:08

    Bonjour Katia, 
    Une exposition qui touche, des photos qui parlent d'elles même. 
    Et comme dit Pascale, un lieu bien adapté pour les partager.
    Merci pour tout ça. 
    Bises et bonne journée

    8
    Vendredi 3 Novembre à 16:09

    bonjour,

    un bel article que tu nous propose..

    tes photos mettent bien en scène l'exposition..

    il ya une belle chanson de Balavoine ," la vie ne m'apprend rien"

    bonne fin de journée

    à bientot

    9
    Kri
    Vendredi 3 Novembre à 18:06

    Bonsoir Ktia

     j'adore cet expo! C'est bien mieux que dans des lieux luxueux

    10
    Vendredi 3 Novembre à 19:24
    Francis

    Le lieu est beau, les tableaux aussi, tes clichés également et le tout nécessaire...
    Au delà de ça, ces sujets m'émeuvent depuis belle lurette et je crois être à la fois trop sensible et trop prudent pour en parler et agir  sereinement. J'avoue "me donner bonne conscience" avec un don automatique et mensuel à une organisation non gouvernementale de secours médical, et avec une vie professionnelle passée auprès de personnes qu'on dit pudiquement "à besoins particuliers"... mais que je préfère considérer comme mes semblables...
    Bon weekend

      • Dimanche 5 Novembre à 10:00

        Mieux vaut se "donner bonne conscience" que de ne rien faire ;)
        Comme dit à Almanito, plus haut, je me dévoue plus pour les animaux que pour les hommes, mais je ne suis pas insensible à cette misère du "monde".
        Je trouve lamentable que le gouvernement ne se préoccupe pas de ces gens. Je pense, malheureusement, qu'ils vont augmenter encore plus durant ce nouveau quinquennat. J'espère me tromper, mais c'est mal parti.
        Les personnes dont tu t'occupais vont aussi souffrir de toutes les suppressions de postes et d'aides que compte faire l'état, ça a déjà commencé.

    11
    Vendredi 3 Novembre à 20:17

    Bonsoir Ktia,

    Un lieu bien choisi pour un travail d'artiste que j'apprécie et qui, de par le thème, me touche beaucoup et me révolte à la foi...

    Chapeau bas aux deux artistes : aquarelliste et photographe : merci Ktia de m'avoir fait découvrir cette expo :)

    Bonne soirée à toi et très BON WE !

      • Mercredi 8 Novembre à 22:25

        Merci Chris, il y a de quoi être révolté lorsque dans nos pays riches, les gouvernants ne font rien pour rendre meilleure la vie des plus démunis.

    12
    Vendredi 3 Novembre à 21:01

    Bonsoir Katia,

    Magnifiques ces tableaux, j'adore les deux premiers, peut-être à cause du côté sombre. En tous cas un beau coup de pinceau. Très bel endroit d'expo pour un sujet malheureusement toujours d'actualité.

    Bises et bonne soirée. 

    13
    Samedi 4 Novembre à 22:35

    Coucou Katia,

    Ces aquarelles sont très belles, cela change des paysages, plages et montagnes. L'endroit de l'expo est aussi très parlant.

    Bisous et bon dimanche.

    14
    Dimanche 5 Novembre à 19:10

    Avec ces tableaux, l'artiste redonne de la décence à toutes ces personnes laissées pour compte.

    15
    Mercredi 8 Novembre à 00:09

    C'est bien joli d'accepter les migrants chez nous...encore faudrait-il les recevoir plus décemment ! Car c'est honteux de les accueillir ainsi ! et la misère sera encore plus grande, car ils n'auront plus le soleil et la chaleur de leurs Pays ! C'est scandaleux ce Système ! Faut espérer qu'il n'y ait pas un hiver comme en 1956 ! car beaucoup seront venus chez nous pour mourir de froid !

    Bonne nuit,

    Gilbert

     

      • Mercredi 8 Novembre à 22:36

        Malheureusement, il n'y a pas que les migrants, mais des gens comme toi et moi qui, un jour, passons de l'autre côté.
        J'en ai connu qui se sont retrouvés sans aucun travail et sans aucune possibilité de s'en sortir et qui ont fini dans la rue.

    16
    Mercredi 8 Novembre à 12:18
    Xtian

    Bonjour Katia

    Comme tu l'écris en réponse à un commentaire les gens ne se préoccupent pas de leur voisin, ils ne se disent même pas bonjour quand ils se croisent sur le palier !

    Bises

    17
    alroga
    Dimanche 12 Novembre à 21:57

    Peut-être nous demain...

    Le texte est magnifique, et le cadrage de chaque photo sublime cette expo

    18
    Gi
    Lundi 13 Novembre à 14:47

    Les ONG ont encore du boulot... qu'elles font difficilement vu le manque de finances... 

    J'ai toujours lutté dans ce monde, vieillards inclus.... au domicile des gens on trouve parfois de très grandes pauvretés d'un monde qui se tait... et qui sait encore partager.... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :