• Le dîner arrive !

    Le week-end dernier alors que je marchais sur un GR, je vois au loin un genre de chien.
    Je regarde dans le viseur de mon appareil muni de mon objectif 120-400 et je me rends compte que c'est un renard.
    En regardant les photos, j'ai l'impression que c'est une renarde.
    Je la suis des yeux ...

     

    Renard

     

    En me disant que, peut-être, elle passera près de moi. Je précise qu'elle était vraiment loin, j'ai recadré les photos pour mieux la voir.
    Peu importe la qualité.

     

    Renard

     

    Elle a pénétré à l'intérieur d'un bosquet sans s'approcher de moi.
    J'ai attendu un peu afin de voir se elle ressortirait quand un renardeau s'est risqué à mettre son museau dehors.
    Malheureusement il a disparu aussi vite qu'il est apparu.

     

    renardeau

    « Gran(de)-villeAprès-dîner, toilettage ! »

  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Mai 2016 à 21:13

    Oh ben là faut te mettre en affût! quelle chance de tomber sur un terrier! Superbe rencontre!

      • Mardi 17 Mai 2016 à 21:23

        Malheureusement, je ne vis pas à côté, j'étais partie en week-end.

    2
    Mardi 17 Mai 2016 à 21:35

    Merveilleuse rencontre, je pense que tu avais le coeur qui battait très fort pendant que tu l'observais. Elle est très belle et semble avoir hâte de rapporter ses courses à la maison la pauvre :)
    Bravo pour les photos, même si elle est loin, ça fait plaisir de voir qu'un peu de vie sauvage persiste, pas très loin de nous.

      • Mardi 17 Mai 2016 à 21:58

        Elle était à découvert et ne devait pas être tranquille.
        J'ai recadré mes photos de sorte que l'on ne puisse pas voir où le terrier est situé, on ne sait jamais.

    3
    Mardi 17 Mai 2016 à 21:47

    Splendide rencontre Katia, un grand moment d'émotions n'est ce pas ;-)
    Chouettes tes photos. J'ai vu la suggestion de caroline, et bien dommage que tu ne puisse y retourner en affût.
    J'ai un article programmé pour demain sur le même sujet.
    Pas facile à cette distance de savoir s'il s'agit d'un mâle ou d'une femelle, car le dimorphisme sexuel est très peu accentué.
    Merci à toi pour ce très beau partage.
    Bises et bonne soirée

      • Mardi 17 Mai 2016 à 21:57

        C'est toujours émouvant de voir un animal sauvage dans son milieu, c'est essentiel pour moi.
        J'ai l'impression que sur la première photo on voit la grosseur des mamelles.

      • Mercredi 18 Mai 2016 à 07:24

        Tu as raison en effet, sur la première cela semble incontestable, je n'avais pas fait attention ;-)
        Bises et bonne journée Katia

    4
    Mardi 17 Mai 2016 à 22:05

    Les renards commencent à sortir plus tôt pour nourrir la famille. bravo pour cette prise

    5
    Mardi 17 Mai 2016 à 23:19

    ce sont des moments magiques...

    besos

    tilk

    6
    Mercredi 18 Mai 2016 à 05:28

    Très jolie rencontre !

    7
    Mercredi 18 Mai 2016 à 06:52

    Bonjour Katia, 
    Une rencontre magique comme on rêve d'en faire!
    Bises

    8
    Mercredi 18 Mai 2016 à 09:17

    une superbe rencontre! amitiés

    9
    Mercredi 18 Mai 2016 à 09:38

    Bonjour Katia

    Sacré coup de chance que tu as eue, un rêve que beaucoup d'amoureux de la nature aimerait voir passer dans leur réalité !

    Bises

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Mercredi 18 Mai 2016 à 09:39

    "à taaaaaable !" Superbe rencontre… j’imagine l’émotion et l’excitation du moment  d’autant plus quand le renardeau s’est montré.  en fait, j’aime beaucoup le côté « amateur » de la photo [amateur,  très confirmé  quand même] qui donne une superbe ambiance de rencontre fortuite. Bien sûr, au cours d’un affût, tu aurais sûrement mieux capté la renarde mais « ça n’aurait pas été pareil »…

      • Mercredi 18 Mai 2016 à 22:22

        Je ne pensais pas que le terrier pouvait se trouver là, l'émotion lorsque j'ai vu le renardeau a été très forte.
        Je comprends ce que tu veux dire dans "amateur" et je suis entièrement d'accord avec tes dernières phrases.

    11
    Mercredi 18 Mai 2016 à 12:03

    Bonjour Katia,
    un très beau moment photographique, c'est vraiment splendide, la qualité c'est bien mais l'émotion c'est beaucoup mieux, merci pour ce partage.
    Bonne journée.
    Michel

      • Mercredi 18 Mai 2016 à 22:25

        Je suis d'accord, la qualité n'est pas importante lorsqu'il s'agit de rencontres fortuites.
        Cet espace est aussi un partage de mes émotions.

    12
    Mercredi 18 Mai 2016 à 14:51

    C'est une bonne surprise pour toi et pour nous merci toujours intéressant ces moments magiques. bisou Ktia

    13
    Mercredi 18 Mai 2016 à 20:17

    Coucou Katia

    Ben dis donc, ça c'est une rencontre qu'on n'oublie pas ! J'adore les voir furtivement, au moins ils savent se cacher car ici tous les week end de mars, ils sont chassés.

    C'est super de voir une femelle nourrir sa couvée.

    Gros bisous miss

      • Mercredi 18 Mai 2016 à 22:29

        Quand je vois un chevreuil ou un renard au milieu d'un champs, je ne peux m'empêcher de penser que si j'avais un fusil à la place d'un appareil photo, je ne le raterais pas frown
        Ils sont partout poursuivis par les chasseurs, c'est d'une tristesse !
        Je ne suis pas sûre qu'il y avait plusieurs renardeaux.

    14
    alroga
    Mercredi 18 Mai 2016 à 22:17

    Nous en avons croisé en montagne, et également passé un moment à les regarder, c'est toujours un spectacle grandiose!

    Belle prise! bise

    15
    Jeudi 19 Mai 2016 à 07:32
    Francis
    Rencontre inoubliable et émouvante, tes instantanés sont respectueux de cette tranche de vie sauvage. Il ne te reste plus qu'à te vêtir de kaki de camouflage, à fabriquer une cabane de branchages et à planquer des heures ! ça me tenterait bien... "pour voir". En attendant les portraits animaliers romancés de Louis Pergaud sont à savourer avec ces photos et, on a alors vraiment l'impression de devenir plus intime. Connais-tu "La tragique aventure de Goupil" qui est aussi un beau tableau d'époque début XXème ? Bonne fin de semaine
      • Jeudi 19 Mai 2016 à 21:12

        Merci Francis.
        Comme dit dans ma publication suivante, je ne suis pas une habituée du camouflage. Le terrier n'est pas véritablement caché, je préfère qu'il ne soit pas découvert par des gens qui iraient les déranger bêtement.
        J'ai été heureuse de les voir et de faire quelques photos et si je retourne dans le coin, j'essaierai de voir s'ils sont toujours là mais c'est tout.
        En plus, je ne suis même pas sûre de pouvoir rester des heures à attendre  wink2
        Je ne connais pas "La tragique aventure de Goupil", j'ai réussi à le trouver en entier sur internet. Je le lirai quand j'aurai un moment bien que sur écran ce ne soit pas pareil que sur papier.
        Bonne soirée

    16
    Jeudi 19 Mai 2016 à 15:23

    Cette petite aventure nous est déjà arrivé en Autriche et c'est un réel plaisir de la vivre 

    17
    Vendredi 20 Mai 2016 à 07:31

    Bonjour,

    Une très belle aventure que, comme beaucoup, j'aimerais vivre.

    Le partage de ce petit "reportage" m'a déjà provoqué quelques émotions  par ces photos et je vous dis merci

    Bonne journée

    Josette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :