• Il est des noms ineffaçables, des sons qui résonnent, des mélodies envoutantes, des performances inoubliables, des moments mémorables.
    Et des annonces qui font très mal ! Didier Lockwood est parti subitement dimanche 18 février.

    Je n'ai pas l'habitude de faire des hommages de personnes disparues, mais cet artiste, je l'ai vu deux fois en concert et je l'écoutais souvent depuis Magma.
    La première fois que je l'ai vu, c'était dans une chapelle à Pertuis accompagné de Philip Catherine et de Christian Escoudé, le Trio.
    La seconde fois à Digne-les-Bains, en préparation d'un concert gratuit. J'ai passé tout l'après-midi auprès de lui lors des répétitions.

    C'était un homme simple, généreux, grand artiste talentueux qui expliquait son amour pour son art. Il savait tout jouer.

    L'évocation de ces souvenirs me ramène à des années en arrière.

     

     

     Ses cordes continueront de vibrer et sa musique rayonnera parmi les étoiles.

    Écoutez "Côté Jardin" : Clic sur la photo.

     

     

    Et aussi ce moment improvisé au marché aux puces de St Ouen en 2014.


    25 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires