• Brignogan

     

    Les nombreux écueils situés à proximité du littoral rendent la navigation assez dangereuse, ce qui par le passé suscita bien des peurs.
    Armand Dayot écrit en 1897 dans son ouvrage, Le long des routes : récits et impressions chez Flammarion, 1897
    « Ce pays de Brignogan est maudit et je tremble pour les navires marchands qui, aujourd'hui encore, naviguent le soir, sans pilote, en vue des rivages de ces mauvaises gens »,
    faisant allusion aux légendes des naufrageurs du Pays pagan proche. Il est consultable ICI

     

    Brignogan

     

     


    12 commentaires