•  

     

     

     

    "Homme !

    Je suis la chaleur de ton foyer par les froides nuits d'hiver,
    L'ombrage ami lorsque brûle le soleil d'été.
    Je suis la charpente de ta maison, la planche de ta table.
    Je suis le lit dans lequel tu dors et le bois dont tu fis tes navires.
    Je suis le manche de ta houe et la porte de ton enclos.
    Je suis le bois de ton berceau et aussi de ton cercueil.
    Écoute ma prière veux-tu ?
    Laisse-moi vivre pour tempérer les climats et favoriser l'éclosion des fleurs.
    Laisse-moi vivre pour arrêter les typhons et empêcher les vents de sable.
    Laisse-moi vivre pour calmer les vents, pousser les nuages
    et apporter la pluie qui véhicule la vie du monde.
    Laisse-moi vivre pour empêcher les catastrophiques inondations qui tuent.
    Je suis la source des ruisseaux. Je suis la vraie richesse de l'état.
    Je contribue à la prospérité du plus petit village.
    J'embellis ton pays par la verdure de mon manteau.
    Homme, écoute ma prière

    Ne me détruis pas !"

    Texte ancien d'un sage indochinois

     




    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique