• Langue de chien

    Dans ma publication  ici   je vous ai parlé de ma rencontre avec un naturaliste de 87 ans.
    Au moment de sa retraite, il a décidé de recenser les plantes de sa région dans le Morbihan.
    Voyant que je m'intéressais aux fleurs, il a insisté pour me montrer une de ses favorites, je l'ai donc suivi.

    Nous arrivons en haut d'un vallon, je regarde à droite, à gauche, pas grand-chose à admirer si ce n'est des terriers de lapins un peu partout...

     

    Cynoglosse officinale

     

    Nous continuons et approchons d'une plante qui ressemble à une herbe quelconque...

     

    Cynoglosse officinale

     

    Arrivés devant cette tige, à priori, sans grand intérêt, il me parle de cette plante médicinale comme d'un extraordinaire bijou.
    Rare dans certaines régions, elle se trouve sur liste rouge dans cette zone dunaire.

    Cynoglossum officinale L., 1753 - Cynoglosse officinale ou Langue de chien ( Français ) - Hound's-tongue (Anglais)

     

    Cynoglosse officinale

     

     Cynoglossum dérive des mots grecs Kunos, chien, et glôtta, langue. Pendant qu'il me parle, je la regarde sous toutes les coutures.

     

    Cynoglosse officinale

     

    Sa particularité réside dans la forme et la disposition de ses fruits.
    Akènes ovoïdes, de 6-8 mm, à aiguillons crochus plus denses sur les bords renflés que sur la surface.

     

    Cynoglosse officinale

     

    Les faux fruits sont verts, à quatre lobes et couverts de petites épines crochues.


    Cynoglosse officinale

     

    https://www.remedes-de-grand-mere.com/wp-content/uploads/2013/09/cynoglossum-officinale.jpg

    Les petites fleurs en entonnoirs, de couleur pourpre foncé sont groupées au sommet des rameaux en une courte grappe retombante.
    Corolle à tube s'ouvrant en coupe, d'abord violette, puis rouge vineux, de 6 mm de diamètre.

     

    Cynoglosse officinale

     

    Dans le Dictionnaire des sciences naturelles écrit en 1818 par plusieurs Professeurs du Jardin du roi et des Principales écoles de Paris

    Frédéric Cuvier a inscrit en page 382 (lien en cliquant sur l'image)

     

    Cynoglosse officinale

     

    Merci Monsieur pour la découverte de cette magnifique et extraordinaire plante ...
    Je vais sans doute retourner la voir en espérant que les fleurs ne seront pas toutes fanées.

    Cynoglosse officinale

    « Proverbe du jour !Flamant rose »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Juin à 21:38

    Tu as vraiment de la chance d'avoir pu partir à la rencontre de cette merveille avec un "pro" amoureux de nature et qui t'initie avec tant de gentillesse. J'espère que tu la retrouveras  mais les photos que tu nous présentes là sont déjà autant de pépites de bonheur.  

    2
    Vendredi 14 Juin à 22:01

    Le Monsieur devait être heureux de rencontrer quelqu'un d'attentif qui sait s'émerveiller. C'est vrai qu'on doit passer devant des trésors sans les soupçonner, qui aurait l'idée de se pencher sur cette plante apparemment très banale? Il faut dire que tu as su la mettre en valeur, tes photos sont superbes. Belle rencontre pour lui, pour toi et pour nous.

    3
    Vendredi 14 Juin à 22:53
    Francis

    Belle trouvaille et superbes clichés - le dernier est  "au poil" !
    Je cherche (sans vraiment chercher mais en espérant "tomber dessus") sa cousine Cynoglosse de dioscoride signalée sur nos "montagnes" et que Françoise a déjà répertoriée : http://monerbier.canalblog.com/archives/2012/02/08/23468849.html

    Bon weekend Katia

    4
    Samedi 15 Juin à 05:28

    Drôle de nom pour cette plante. Superbes macros qui nous permettent de bien voir les détails.

    5
    Samedi 15 Juin à 06:55
    CathyRose

    Comme quoi cette plante à l'apparence " banale " peut se révéler magnifique si on sait la regarder !
    Bon tes photos y sont aussi pour quelque chose, elles sont superbes.
    Bon week-end, bisous !
    Cathy

    6
    Samedi 15 Juin à 08:42

    Bonjour Katia

    Les clichés, notamment les macros, sont superbes et quant à en dire plus, n'ayant aucune connaissance en botanique, je m'abstiens...

    Bises savoyardes

    7
    Samedi 15 Juin à 10:20

    superbes macros de cette belle plante Katia..

    ou la beauté de la nature..

    bonne fin de semaine

     

     

    8
    Samedi 15 Juin à 10:24

    Coucou Katia,
    C'est une plante que j'ai rencontrée dans les Pyrénées, et qui quand on l'observe est d'une étrange mais magnifique beauté.
    Tes photos sont vraiment superbes, tu as su la mettre réellement en valeur.
    J'aurai adoré rencontrer ce Monsieur, j'aime écouter les passionnés qui savent nous transporter dans ce qu'ils aiment et nous faire entrer dans leur univers.
    Merci pour ce partage.
    Bises et bonne journée

    9
    Samedi 15 Juin à 12:42

    C'est vrai qu'elle ne paye pas de mine vue de loin !

    Mais vue de près au travers d'un objectif  macro, la donne est toute autre.

    Ta série de macros est remarquable avec un piqué du tonnerre.

    Tu as vraiment bien fait de suivre ce passionné.

    A peine une petite préférence pour l'antépénultième et plus encore pour celle qui la suit.

    10
    Gi
    Samedi 15 Juin à 16:13

    C'est super de rencontrer des gens passionnés et qui ont envie de transmettre leur découverte !

    On en veut d'autres comme çà  !

    Tes photos sont si belles, et les textes qui les accompagnent nous font entrer dans la connaissance de cette plante, le cynoglosse officinal.  Merci

     

     

    11
    flodarom
    Samedi 15 Juin à 19:10

    Bonsoir Katia,
    Cette fleur est magnifique et j'aime beaucoup tes gros plans qui nous font découvrir de jolis détails. 
    Il faut protéger ces merveilles et heureusement que des passionnés sont là pour en prendre soin et nous les montrer. 
    Bises et bonne soirée

    12
    Dimanche 16 Juin à 16:41

    merci, Katia pour la mise en valeur de ces beautés cachées, et merci à ton ami botaniste passionné, ainsi qu'à tous les érudits anciens, et les herboristes, qui savaient tout de la nature, ses dangers, ses bienfaits, avant d'être chassés par les jeunes loups de la modernité et des molécules en tube. (... en plus de nous indiquer où nous fournir discrètement en opium, poison de rêve )


     

    13
    Nath
    Dimanche 16 Juin à 19:34
    Coucou Katia.
    Alors pour moi c'est une belle découverte. Cette fleur est pleine de surprise. Chaque petit morceau est parfait.
    Ce devait être extraordinaire d'écouter cet homme.
    Avant de quitter la région parisienne nous avons passé une journée et une bonne partie de la nuit avec le seul homme qui étudiait et connaissait les oedicnèmes criards de la région. Malheureusement je ne suis pas certaine qu'il avait son remplaçant une fois, lui aussi, parti à la retraite.
    Gros bisous à toi.
    14
    Dimanche 16 Juin à 21:41
    Pastellle

    Une belle rencontre que tu as faite là, aussi bien avec ton passionné qu'avec cette fleur, dont j'adore les fruits ! Comme des petites plantes carnivores ! 

    C'est vrai qu'il faut toujours regarder les fleurs de très près... 

    15
    Lundi 17 Juin à 14:05

    non seulement on admire mais en plus on apprend 

    merci pour ce partage

    besos

    tilk

    16
    Lundi 24 Juin à 08:10

    J'ai une préférence pour les macros en format carré.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :