• Le déclin

    du Passer domesticus ou Moineau domestique.

     

    Moineau ♂

     

    Espèce en voie de disparition.

    Selon l'étude d' "Ecology Letters" faite en 2014, la gestion actuelle de l'environnement apparaît incapable d'enrayer l'hécatombe de nombreuses espèces.
    421 millions d'oiseaux de moins en 30 ans, la gestion actuelle de l'environnement en Europe ne semble pas pouvoir enrayer la disparition de nombreuses espèces.
    Les scientifiques recommandent l'application rapide de nouveaux schémas agricoles et la mise en place de zones vertes en milieu urbain.

     Dans mon jardin, je n'en vois pratiquement plus l'hiver et cet été, 1 seul couple a niché.

     

    Moineau ♂

    (photos faites au Portugal)

    « Hors d'atteinteTombeau de Marabout »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Octobre à 01:50

    et bien moi ça me fait mal au ventre je ne savais pas ça

    j'avais bien remarqué qu'il ne venaient plus dans mon jardin

    maintenant j'ai surtout des merles et un couple de

    palombes qui revient tous les ans....un jardin sans oiseaux

    c'est pas un jardin...

    besos 

    tilk           

    2
    Vendredi 13 Octobre à 06:39

    J'ai vu plusieurs articles sur le sujet, il semble que la pollution et la destruction de leur habitat ne soient pas seul en cause d'après ce que j'ai lu mais les autres explications restent une énigme. Il n'en demeure pas moins que chez moi ils ont disparu depuis que l'on a coupé la quasi totalité des arbres en centre-ville.  Les démoustications intempestives ont eu raison également des martinets...
    Ces fleurs jaunes qui se détachent dans les herbes sèches sont d'une grande beauté, essayons d'y voir le symbole d' un petit espoir pour la survie de ces pauvres oiseaux....

      • Dimanche 15 Octobre à 21:17

        En principe les moineaux nichent dans de vieilles bâtisses, mais comme pour tous les autres oiseaux, les pesticides et comme tu dis les démoustications font de gros dégâts dans leur environnement.

    3
    Vendredi 13 Octobre à 07:06

    Bonjour Katia, 
    Ton article sur le déclin du moineau me surprend. 
    Ici, j'en ai des dizaines parfois posés dans le gazon avec de nombreux petits .
    Il faudrait que je les photographie pour te montrer, j'espère qu'ils reviendront en nombre chez toi.
    Je ne m'explique pas la chose !
    Deux jolies photos de ce beau mâle. 
    Bises et bonne journée

      • Dimanche 15 Octobre à 21:22

        Voir ce que j'ai écrit à almanitoo.
        Il y a quelques années, ils étaient nombreux, mais depuis 3 ou 4 ans, l'effectif a fortement diminué, cet été, je n'ai eu qu'un couple.
        Où sont passés les petits ? Mystère, je verrais cet hiver s'ils viennent.

    4
    Vendredi 13 Octobre à 08:46
    CathyRose

    Peut-être que ça dépend des régions ...? 
    Car chez moi j'en vois toujours pas mal, moineaux et autres !
    J'en ai même vu cette année que je n'avais jamais vu avant, comme le chardonneret !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

      • Dimanche 15 Octobre à 21:24

        Es-tu sûre que ce sont des moineaux ?
        Avant, je les confondais avec la femelle du pinson, ben oui, je n'y connaissais rien wink2

    5
    Vendredi 13 Octobre à 10:31

    Ma grand mère me le disait il y a peu: elle ne voit plus d'oiseaux comme quand elle était enfant!

    6
    Kri
    Vendredi 13 Octobre à 10:37

    Je ne savais pas que la situation était si grave arf ... j'avais bien remarqué qu'il y en avait moins

    7
    Vendredi 13 Octobre à 12:42

    Bon jour Katia,
    Ce que tu dis est parfaitement juste. Ici, sur la Camargue, comme chez Martine dans les Landes, ce n'est pas le cas, enfin pas en grand danger, mais oui, il y a bel et bien un déclin observé.
    A Paris, qui était vraiment la ville de ces petits passereaux, il n'y en a quasiment plus d'après ce que j'ai entendu récemment.
    Et en effet, le Moineau n'est pas le seul concerné. De toutes manières, la disparition d'une espèce en entraîne d'autres, cela fait boule de neige. Ce n'est pas pour rien que depuis quelque temps nous parlons de la sixième extinction de masse.
    Là encore et Pierre Rabhi l'à très bien verbalisé, "ce sont les consommateurs qui donnent le pouvoir à ces gros salopards (ce sont ses mots) d'industriels qui n'ont pour préoccupation que de gonfler leur compte en banque".
    J'aime bien tes photos dans cet environnement de hautes herbes.
    Bises et bonne journée

      • Dimanche 15 Octobre à 21:26

        Je suis bien de ton avis et je pense que ce n'est pas prêt de changer. Trop d'argent en jeu !

    8
    Gi
    Vendredi 13 Octobre à 14:50

    Tes photos sont belles.... le seconde est pleine de lumière et de vie avec le vol du moineau....

    Les oiseaux ont fui les villes, car ils n'ont plus de lieux pour se loger... il faut tout fermer, bien cloisonner les maison, pour faire barrière au moindre courant d'air... et les moineaux ont perdu leur espace...

    Chez nous, en Normandie, ils ont l'air de se plaire... je n'ai jamais eu autant de moineaux que cette année... j'en ai compté jusqu'à plus de trente ! autour de la mangeoire remplie de petites graines de lin, de blé, maïs et tournesol... graine Bio ! enfin c'est ce que dit le paquet !!!  aussi notre jardin n'a pas eu de pucerons, ni d'araignées : c'est pour eux un vrai régal !

      • Dimanche 15 Octobre à 21:34

        Ces dernières années, j'ai eu beaucoup moins de moineaux, mésanges bleues et charbonnières, nonnettes et autres.
        J'ai retrouvé beaucoup de verdiers morts au printemps. J'ai contacté la LPO et l'association "faune Bretagne" à qui j'ai remis les oiseaux décédés afin de les envoyer à un laboratoire pour les faire autopsier. Malheureusement, après plusieurs demandes, je n'ai eu aucune nouvelle.
        J'aurais bien aimé savoir quelle était la cause de leur décès, graines, maladies, indigestion, ils mangeaient comme 4, empoisonnement ??
        C'était triste de les voir arf

    9
    Vendredi 13 Octobre à 15:35

    Bonjour Katia,

    Ton article est effarant. En parallèle, chez moi j'en ai énormément et qui viennent en masse dans mon jardin. Il faut dire aussi que dans mon village, qui est très étendu en km, aucun pesticide d'utilisé, taille des haies raisonnées, la protection de la biodiversité est un élément essentiel dans ma commune. 

    Bises et bon après-midi. 

      • Dimanche 15 Octobre à 21:36

        Ici, les pesticides ne manquent pas et j'ai des voisins qui taillent au printemps et qui me font râler à chaque fois que j'entends la tronçonneuse.
        Aucune conscience écologique mad

    10
    Vendredi 13 Octobre à 17:55

    Mon coté naturaliste n'est pas assez développé pour dire quoi que ce soit sur les moineaux...Juste 2 choses:ce sont deux belles photos et écoute ou ré-écoute la superbe chanson de Polnareff "Qui a tué grand maman"

      • Dimanche 15 Octobre à 21:40

        Merci pour l'évocation de cette belle chanson de Polnareff que je n'avais pas écouté depuis fort longtemps.
        1971 et déjà ...

    11
    Samedi 14 Octobre à 16:59
    Bonjour Ktia,
    J'aime beaucoup ton second cliché, une posture bien élégante pour ce mâle en pleine action.
    Chez moi je suis entourée de nombreux oiseaux dont les moineaux domestiques, qui ont élus domicile sous l'avancée du toit de la maison. D'après la LPO les passereaux et pas seulement sont effectivement en régression et je le confirme, même si je suis encore bien entourée.
    Bonne fin de journée à toi !
      • Dimanche 15 Octobre à 21:46

        Lors de mon dernier passage à la LPO, j'en ai parlé avec les responsables qui m'ont indiqué que les chats étaient les grands responsables de la disparition des passereaux.
        Il y a eu plusieurs études et ils sont tous d'accord pour dire que les chats font beaucoup de mal.

    12
    Dimanche 15 Octobre à 19:07

    C'est tristement vrai mais on préfère regarder ceux qui réussissent et donc ceux qui s'enrichissent, dixit récemment un fameux président français. Pas une région n'est épargnée. Ces oiseaux qui m'ont fait aimer l'ornithologie gamine (que je ne nommais pas encore comme ça) disparaissent sous nos yeux et nous ne pouvons que pleurer tant qu'on n'aura pas flinguer les gros bonnets....

    Gros bisous ma belle.

      • Dimanche 15 Octobre à 21:50

        Les gros bonnets et les matous ?
        L'année dernière, je suis allée dans un gite où vivait un chat, mes hôtes m'ont demandé si je ne le voulais pas, car il faisait un carton sur les nichées.
        Pas un petit oiseau ne lui résistait quand ce n'était pas les parents :-(

      • Nath
        Mardi 17 Octobre à 23:45

        Les gros bonnets sont bien sûr les politicards de ....he

        Bisous et bonne nuit Katia.

    13
    Mardi 31 Octobre à 08:54
    Xtian

    Coucou Katia

    Triste constat qu'atténue tes superbes clichés...

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :