• Gravelot

    à collier interrompu

    Suite de ma série que je vous avais présentée ici

     

    Gravelot à collier interrompu ♀

     

    L'oiseau mime d'être blessé afin d'attirer l'attention et vous éloigner de sa couvée.

     

    Gravelot à collier interrompu ♀

     

     Le mâle veille sur son petit que vous apercevez sur la droite.

     

    Gravelot collier interrompu ♂

     

     Un poussin vient de naître et reste au nid.

     

    Gravelot à collier interrompu

     

     

    Gravelot à collier interrompu

     

    Bien que des panneaux aient été installés sur tous les lieux de nidification et malgré les délimitations,
    les nombreux poussins nés sur différentes plages ne sont pas parvenus à prendre leur envol, dixit le garde du Littoral.

    J'espère que cette année, grâce au confinement, ils ne seront pas dérangés et arriveront à survivre.

    Afin de préserver leur tranquillité, ces photos prises au téléobjectif seront les seules.

     

    Fiche en cliquant sur la photo.

     

    « Rester dans le(a) vagueVous avez dit bizarre ? »

  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Avril à 07:28
    CathyRose

    C'est encore une très jolie série Katia !
    Et je réitère ce que j'ai dit la dernière fois, c'est un très bel oiseau.
    Je découvre qu'ils font leurs nids directement sur le sable, en effet ils doivent souvent être dérangés ...
    Cette année en effet peut-être seront-ils plus tranquilles ...?
    Belle journée, bisous !
    Cathy

      • Lundi 27 Avril à 09:47

        Si les plages continuent d'être fermées, il y a des chances pour qu'ils survivent, mais je doute un peu, le soir les gens doivent aller promener leur chien.

    2
    Samedi 25 Avril à 08:03

    Le pauvre, il lutte comme il peut pour protéger son petit, c'est magnifique le courage et l'intelligence de ce petit oiseau.
    Te connaissant, on se doute que tu ne les as pas dérangés, ce qui n'empêche de très belles prises.
    Pour protéger chez nous la faune et la flore endémiques sur les hauteurs des plages, on a créé  d'immenses enclos impossibles d'accès qui ont bien fonctionné. 

      • Lundi 27 Avril à 09:52

        Tous les animaux luttent pour sauver leur petit. Si les gens avaient conscience de ça, je pense qu'ils respecteraient plus les animaux.
        Des piquets délimitaient les endroits où ils nichaient, mais c'est clair que ce n'est pas suffisant.
        Le problème, c'est que ce sont des bénévoles qui s'en occupent et ils n'ont pas toujours le matériel.

      • Lundi 27 Avril à 10:10

        Mais vous n'avez pas un organisme officiel pour gérer le littoral?

      • Lundi 27 Avril à 11:19

        Ce sont des associations reconnues d'utilité publique, agréées pour la protection de la nature qui sont gérées par des adhérents et bénévoles.
        Le garde du Littoral employé par les communes est seul pour surveiller des kms de plages.

    3
    Samedi 25 Avril à 08:26
    Francis

    J'en apprends aujourd'hui, et reste étonné qu'avec toutes les menaces qui pèsent sur sa descendance, cette espèce charmante ne se soit pas adaptée en adoptant des conditions et des lieux de nidification moins risqués...?
    La stratégie "théâtrale" du détournement d'attention est superbe... mais d'une efficacité probablement bien limitée.

    Bon weekend Katia 

      • Lundi 27 Avril à 10:01

        L'homme est partout trop présent et ils n'ont guère d'autres endroits pour nicher.
        Tout le long du Littoral, les gens se promènent, pourquoi est-ce si difficile de respecter leur espace !

    4
    Samedi 25 Avril à 09:10

    Jolie série avec des scènes bien capturées, je pense notamment à l'oiseau qui mime. Mais comment tu fais, pour voir tout ça....

    5
    Samedi 25 Avril à 10:22
    Olivier P

    Jolie série et instructive en plus...Je ne savais même pas que certains oiseaux nichés dans le sable !!! Bien joué !

      • Lundi 27 Avril à 10:02

        C'est le seul endroit où ils nichent.

    6
    Samedi 25 Avril à 11:20

    Bonjour,

    de jolies scènes nature prises avec respect... ce qui n'est pas toujours le cas de tout le monde, concernant le respect de la nature.

    bravo

    à bientot

      • Lundi 27 Avril à 10:09

        En ce moment, on réapprend à se laver les mains, on devrait aussi montrer comment respecter la planète.

    7
    emma
    Samedi 25 Avril à 15:24

    https://www.youtube.com/watch?v=8scS3HNnYII

      • Lundi 27 Avril à 10:11

        Pour les Gravelots, la vie n'est pas si belle arf

    8
    Samedi 25 Avril à 16:59

    Bonjour Katia.

    Tu nous offres une petite série de clichés superbes de ces charmants petits gravelots. Le confinement devrait ainsi qu'à l'ensemble de la faune leur offrir un peu de paix.

    Bises savoyardes

      • Lundi 27 Avril à 10:13

        Espérons, mais je doute que les gens ne sortent pas leur chien.

    9
    Samedi 25 Avril à 17:13

    Je connaissais cette technique de feindre une blessure pour éloigner les intrus.

    Il me semble d'ailleurs que quelques autres oiseaux utilisent cette même technique.

    Et cette technique doit probablement mieux fonctionner avec des quadrupèdes qu'avec des bipèdes.

    Chouette et intéressante série en tout cas. A peine un petit faible pour le couple de la 3 et la 2 pour son originalité.

      • Lundi 27 Avril à 10:25

        Ils simulent aussi la mort pour se protéger, c'est amusant à voir :)

    10
    Samedi 25 Avril à 18:36

    une  série intéressante  avec respect pour la nature Katia

     

    un vrai régal pour les yeux

     

    bonne fin de de semaine

     

     

    11
    Dimanche 26 Avril à 02:37

    Un très joli petit oiseau bien mis en valeur par tes photos.

      • Lundi 27 Avril à 10:25

        Toujours pas de nouvelle photo Martine ?

    12
    Dimanche 26 Avril à 10:02

    Coucou Katia,

    Comme ta série est belle et que je voudrai observer ça. Papa et fiston sont très très beau, c'est touchant.

    Des pancartes ne servent à rien, des lois ne servent à rien, de bonnes barrières y'a rien de mieux avec une petite amende en cas de franchissement. Et oui c'est punitif mais le reste ne fonctionne pas.

    Gros bisous et bon dimanche.

      • Lundi 27 Avril à 10:35

        Cette période est longue, nous devrons attendre encore un peu avant de revoir ces scènes. Ce confinement est un bienfait pour la flore et la faune.
        Je ne comprends pas pourquoi, ils n'installent pas de barrières, sans doute parce que les oiseaux sont nombreux et que ce sont des bénévoles ? Elles ont été mises pour protéger les nids des hirondelles de rivage.
        L'année dernière, ils ont compté 200 couples.
        Quant aux amendes, malheureusement, un seul garde du Littoral ne peut pas se trouver derrière chaque personne :-(
        Gros bisous Nath

      • Nath
        Lundi 27 Avril à 17:56

        Et avec les ordonnances que passe en boucle notre gars là-haut, les préfets ne sont pas prêts de prendre des mesures de protection de la nature ? C'est justement l'inverse maintenant, excuse Covid 19 bien sûr ! 

        Il me semble que les bénévoles sont un peu plus présents sur le littoral aquitain... mais bon, tu connais ma position sur la LPO dans ce cas de figure...

        Gros bisous et grosses papouilles à la plus belle :-)

    13
    Dimanche 26 Avril à 17:28
    B.O.

    Merci pour ce partage au plus près de la Nature. De superbes prises photographiques.

    14
    Lundi 27 Avril à 04:49
    jeanmadis

    Ah... bravo pour ce reportage très pédagogique composé de très belles images et qui nous fait prendre conscience qu'on est pas les seuls sur terre et sur les plage en particulier.

      • Lundi 27 Avril à 10:50

        L'homme ne pense pas à la faune.
        J'en profite pour avertir que les tailles des haies et l'élagage des arbres se pratiquent avant la montée de la sève, c'est à dire en hiver.
        Beaucoup trop de personnes le font au printemps, détruisant ainsi les couvées.

    15
    Mardi 28 Avril à 12:30

    De gros coups de coeur pour la 1 et la 2, mais elles sont toutes bien jolies ces photos.
    Bien le panneau !

    16
    Jeudi 30 Avril à 21:12

    Bonsoir Katia, 
    Pas facile de mener une couvée à son terme pour ces petits oiseaux nicheurs au sol. 
    J'ai bien peur que le panneau ne serve pas à grand chose, la particularité de l'humain est souvent de braver les interdits !
    Je crois que seul le confinement a pu les sauver.
    Joli témoignage photos. 
    Bises et bonne soirée

      • Vendredi 1er Mai à 09:42

        Si les plages restent interdites jusqu'au 1er juin, il y a de grandes chances pour que les poussins soient sauvés.
        Je l'espère pour eux, ils prennent tellement soin de leurs petits.
        Bises Martine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :